samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

1 417 civils ont été tués dans la guerre en Ukraine, selon les Nations Unies

Les Nations Unies ont annoncé qu’au moins 1 417 civils avaient été tués et 2 383 autres blessés en Ukraine depuis le déclenchement de la guerre fin février.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a déclaré, dimanche, dans un communiqué que 4 176 401 Ukrainiens avaient cherché refuge dans les pays voisins, dont plus de la moitié en Pologne, entre le 24 février et le 2 avril.

La même source a indiqué que 2 429 265 Ukrainiens s’étaient réfugiés en Pologne, 635 816 en Roumanie, 392 933 en Moldavie, 385 783 en Hongrie et 298 183 en Slovaquie.

Elle a souligné que 113 000 personnes ont traversé entre le 21 et le 23 février les régions de Donetsk et Lougansk dans l’est de l’Ukraine vers la Russie.

Des centaines de milliers de ceux qui ont traversé vers les pays voisins, se sont ensuite rendus dans d’autres pays européens.

L’Organisation internationale pour les migrations a annoncé que 6,5 millions de civils avaient été déplacés à l’intérieur de l’Ukraine.

Dans un contexte connexe, le communiqué du HCR annonce qu’au moins 1 417 civils ont été tués et 2 383 autres blessés dans la guerre russo-ukrainienne entre le 24 février et le 2 avril.

Le 24 février, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, qui a été suivie de réactions internationales et de l’imposition de sanctions économiques et financières « sévères » à Moscou.

Pour mettre fin à l’opération, la Russie demande à l’Ukraine d’abandonner tout projet de rejoindre des entités militaires, y compris l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et d’adopter une neutralité totale, ce que Kiev considère comme une « ingérence dans sa souveraineté ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos