samedi, juin 19, 2021

160 avions de chasse ont tiré 450 missiles sur 150 cibles, en 40 minutes, la nuit dernière (Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé, vendredi, que 160 avions de chasse avaient tiré 450 missiles sur 150 cibles, en 40 minutes, la nuit dernière, dans le nord de la Bande de Gaza.

Le porte-parole de l’armée, Avichai Adrai, a noté, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que « depuis le milieu de la nuit dernière, 160 avions de chasse, partis de 6 bases aériennes, ont bombardé 150 cibles avec 450 missiles, en 40 minutes ».

Il a ajouté que les bombardements intenses avaient pour objectif « d’asséner un coup dur aux positions souterraines du Hamas, situées en dessous des quartiers nord et est, dans les environs de la ville de Gaza.

Des brigades d’infanterie, de chars et de blindés ont participé à l’attaque, « en lançant des centaines d’obus d’artillerie et des dizaines de tirs de chars », selon la même source.

Cinq martyrs palestiniens, dont une mère et ses trois enfants, ont été dégagés des décombres des maisons détruites par les bombardements israéliens, à Beit Lahia, au nord de la Bande de Gaza.

Une source de la défense civile palestinienne a déclaré à l’Agence Anadolu que les victimes sont la mère, Lamia Al Attar (27 ans), trois de ses enfants, Mohamed (5 mois), Amira (6ans) et Islam (5 ans), et une autre dame, Feiza Abou Warda (45 ans).

Le correspondant d’Anadolu a rapporté que l’attaque israélienne était « sans précédent » et avait suscité un mouvement de panique parmi les habitants, notant que « l’électricité a été coupée dans de vastes régions, dans le nord de la Bande de Gaza, suite aux bombardements intenses de l’armée israélienne ».

La situation a explosé dans les territoires palestiniens à la suite des attaques violentes commises par la police et les colons israéliens, depuis le 13 avril dernier, à Jérusalem, en particulier dans la région de « Bab Al-Amoud », la mosquée Al-Aqsa et ses environs ainsi que dans le quartier « Sheikh Jarrah », où Israël tente d’évacuer 12 maisons de familles palestiniennes au profit des colons.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos