Vingt et un corps ont été évacués des maisons effondrées sous l’effet des avalanches, mercredi, par les équipes de sauvetage au Pakistan, ont annoncé des responsables locaux.

Le bilan de la vague de neige, qui a touché la région de l’Himalaya cette semaine, s’est alors alourdi à 160 morts.

L’agence américaine Associated Press a rapporté, citant Ahmad Raza Qadri, ministre d’État pakistanais pour la gestion des catastrophes, que la région la plus touchée est la « Vallée Neelum » au Cachemire, là où 21 corps ont été évacués.

Le ministre a ajouté que, depuis dimanche, 76 personnes ont péri dans la partie du Cachemire placée sous l’administration du Pakistan, à cause des intempéries, et que 45 autres ont péri au Balouchistan (sud-ouest) et dans les districts de Pendjab, dans l’est du pays.

L’agence a souligné, dans ce contexte, que le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, s’est rendu au Cachemire, mercredi, pour visiter les régions touchées par les avalanches.

Khan a également visité un hôpital militaire à Muzaffarabad, capitale de la partie du Cachemire dirigée par le Pakistan, là où plusieurs personnes ont été transférées pour recevoir les soins nécessaires, dont des femmes et des enfants, après avoir été sauvés de la « Vallée Neelum » et d’autres régions.

Les équipes de sauvetage se hâtent d’accéder aux dizaines de personnes coincées dans leurs maisons, envahies par les avalanches, après les fortes chutes de neige, dans la partie du Cachemire placée sous le contrôle du Pakistan.

Les autorités pakistanaises ont recouru à l’usage des hélicoptères pour évacuer les blessés, étant donné que la neige continue à tomber. Associated press a précisé que les avalanches ont souvent lieu au Cachemire, divisée entre l’Inde et le Pakistan.

En Afghanistan, pays voisin, les conditions météorologiques se sont rétablies, mercredi, après les fortes chutes de neige, les pluies et les inondations qui se sont poursuivies pendant des jours. Ces intempéries en Afghanistan ont fait 39 morts et détruit près de 300 maisons, depuis dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here