mercredi, octobre 28, 2020

«3 ans depuis le blocus du Qatar», un livre qui évoque les violations commises à l’encontre des Qataris

Courrier arabe

Le Comité national qatari des droits de l’homme (NHRC) a publié un livre intitulé «3 ans depuis le blocus du Qatar», à travers lequel il a évoqué les mesures et les précautions arbitraires unilatérales entreprises contre le Qatar, ses citoyens et ses résidents, par les pays qui lui ont imposé le blocus.

Le livre a inclus les statistiques des violations commises par les trois pays du Golfe, les Émirats arabes unis (EAU), l’Arabie saoudite et le Bahreïn contre les droits de l’homme et les libertés.

Le livre a également regroupé les rapports périodiques réalisés sur ce sujet et a exposé les positions internationales qui se sont opposés au blocus imposé à partir du 5 juin 2017 au Qatar.

4275 violations enregistrées

Dans son livre, le NHRC a signalé avoir enregistré près de 4275 violations, précisant qu’elles représentaient des atteintes «à la liberté du déplacement, à la résidence, à l’enseignement, à la santé, au travail, au paiement, au regroupement familial, à la liberté d’expression et à la liberté de culte » , citant aussi des « détentions arbitraires, des disparitions forcées, ainsi que des incitations à la violence et à la haine,», en donnant divers exemples sur ce point.

Le livre a noté que «la majorité des violations étaient des plaintes enregistrées auprès du comité», en précisant que « 2448 violations étaient liées à l’Arabie saoudite », et que « 1225 autres étaient liées aux EAU », alors que « 602 étaient liées au Bahreïn ».

Les périodiques réalisés sur le sujet

Le livre a également affiché une série de rapports périodiques réalisés par le Comité national qatari des droits de l’homme, au sujet des impacts négatifs du blocus sur les droits de l’homme au Qatar.

Il a mentionné des rapports en relation avec l’atteinte à la liberté de culte, à la violation des droits de propriété, à la violation du droit à la nourriture et au médicament et à la violation de la liberté à l’éducation.

Les décisions internationales liées au blocus du Qatar

Le livre a aussi évoqué les décisions internationales annoncées au sujet du blocus du Qatar, à commencer par celui de la Cour pénale internationale (CPI), et celui du Comité onusien de lutte contre le racisme.

Le livre présente «des conclusions et des recommandations», signalant que « les gouvernements à Riyad, à Manama et à Abu Dhabi avaient imposé des mesures unilatérales arbitraires, violant plusieurs conventions de lois internationales des droits de l’homme ».

Le livre, publié en version arabe, anglaise et française sur le site du comité, a souligné l’importance d’entreprendre des mesures pour lever le blocus et ses violations, appelant à ce que «les parties endommagées soient indemnisées».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...