samedi, juin 19, 2021

Arabie saoudite: 45 personnes arrêtées « dans le cadre de la lutte contre la corruption »

Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins 45 personnes, dont des responsables administratifs et des officiers de l’armée, soupçonnés de corruption et de trafic d’influence.

L’Autorité saoudienne de surveillance et de lutte contre la corruption a déclaré, dans un communiqué publié jeudi, qu’elle avait ouvert des enquêtes dans 889 affaires pénales et disciplinaires, dont « des soupçons de corruption, de spéculation et de trafic d’influence sur des marchés publics ».

Parmi les personnes arrêtées figurent 13 hauts fonctionnaires, quatre hommes d’affaires et cinq employés de nationalité étrangère, a indiqué l’autorité.

Le communiqué ajoute que l’Autorité anti-corruption a également saisi des fonds et des biens immobiliers d’une valeur de 602 millions de riyals saoudiens (160 millions de dollars).

Les autorités ont également déclaré que quatre officiers de l’armée et cinq entrepreneurs du ministère de la défense saoudien ont été arrêtés pour suspicion de corruption.

14 autres personnes, dont deux officiers de police, ont été arrêtées pour détournement de fonds et corruption dans le cadre de contrats commerciaux.

En septembre, un décret royal saoudien a relevé le prince Fahd bin Turki bin Abdulaziz Al Saud de son poste de commandant des forces conjointes de la coalition dirigée par les Saoudiens au Yémen, et son fils, le prince Abdulaziz bin Fahd, de son poste de gouverneur adjoint de la province d’Al-Jawf et les a renvoyés devant le comité de surveillance des opérations financières du ministère de la défense pour être interrogés sur des transactions financières suspectes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos