mardi, août 9, 2022

L’Inde et la Russie produiront un hélicoptère doté d’un moteur français

Une usine russe, un client indien, un moteur français : le nouvel hélicoptère Kamov-226T est à lui seul un concentré de mondialisation industrielle et géopolitique. « Un modèle de coopération internationale et de transferts de technologies ! », s’enthousiasme Sergueï Solomine, ingénieur en chef de l’usine d’Hélicoptères de Russie, à Oulan-Oude. Dans cette ville de Sibérie proche du lac Baïkal, le géant russe, réputé pour ses Mi-8 et autres hélicoptères militaires imposants, et en quête de diversification dans les appareils légers, s’active afin de mettre en œuvre ce projet phare de la coopération russo-indienne.

Alors que Moscou et New Delhi multiplient les rapprochements politiques et les échanges dans l’énergie, un prototype du Ka-226T sera présenté, jeudi 5 septembre, au forum de Vladivostok. Lors de ce « Davos asiatique » orchestré par le Kremlin, le président Vladimir Poutine et le premier ministre indien, Narendra Modi, doivent relancer les négociations pour régler les derniers détails du contrat d’achat d’un milliard de dollars (environ 910 millions d’euros). Son bénéficiaire ? L’armée indienne. Le dernier-né des hélicoptères polyvalents légers russes est censé moderniser sa flotte.

Recours accru à la numérisation

« On espère la signature finale du contrat d’ici à la fin de l’année », confie au Monde Leonid Belikh, directeur de l’usine d’Oulan-Oude. Il compte sur ce projet pour ressusciter le vaste complexe hérité de l’URSS qui, assemblant divers modèles de Mi-8, reste loin des rendements de l’ère soviétique (un hélicoptère par jour, contre 76 au total en 2018). Avec un recours accru à la numérisation, le site s’est déjà modernisé pour produire le Ka-226T, destiné à d’autres marchés après l’Inde. « En cinq ans, nous avons investi 8 milliards de roubles [près de 110 millions d’euros] pour de nouveaux ateliers de peinture et de logistique, dont près d’un milliard pour le projet indien. Dix autres milliards sont prévus d’ici cinq ans », précise M. Belikh.

SourceLe Monde

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Météo France annonce une quatrième vague de chaleur à partir de lundi

Une quatrième vague de chaleur est inévitable la semaine prochaine sur la France, a annoncé, Météo France. Ainsi, selon Météo France, la nouvelle vague de...

France / Sécheresse : Plus d’une centaine de communes privées d’eau potable

Plus d'une centaine de communes françaises "sont privées d'eau potable et approvisionnées par des camions", a déclaré, ce vendredi, Christophe Béchu, le ministre français...

France : Human Rights Observer dénonce « un montage juridique raciste » contre les migrants

Human Rights Observer (HRO) a dénoncé, ce mardi, « un montage juridique raciste » contre des migrants expulsés de façon illégale et violente de...

Poutine évoque la possibilité d’activer le gazoduc Nord Stream 2

La présidence russe (le Kremlin) a indiqué, ce mercredi, que le président Vladimir Poutine avait informé l'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, de la possibilité...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here