vendredi, août 19, 2022

Affaire Khashoggi: le procureur turc veut «clore le dossier» et l’envoyer à l’Arabie saoudite

Le procureur d’Istanbul a demandé à « clore le dossier » de l’affaire Jamal Khashoggi, journaliste saoudien assassiné en Turquie en 2018, afin qu’il soit transféré à l’Arabie saoudite, rapportent jeudi 31 mars des médias turcs. Selon l’agence de presse privée DHA, le procureur a fait valoir que « l’affaire traîne parce que les ordres de la Cour ne peuvent être exécutés, les accusés étant des ressortissants étrangers ».

Ce que craignaient depuis des mois les proches de Jamal Khashoggi est en train de se réaliser : la Turquie, qui avait tant fait à l’époque du crime pour mettre le royaume saoudien face à ses responsabilités, pourrait se dessaisir juridiquement de l’affaire et la renvoyer vers Riyad, où un procès expéditif s’est déjà tenu et soldé par l’annulation des peines prononcées, rapporte notre correspondante à Istanbul Anne Andlauer.

La requête a été confirmée par la fiancée de Jamal Khashoggi sur Twitter. « Lors de l’audience d’aujourd’hui (…), le procureur a demandé, conformément à la demande saoudienne, le transfert du dossier en Arabie Saoudite et sa finalisation en Turquie », a indiqué Hatice Cengiz, la fiancée turque du journaliste assassiné.

Dans un entretien fin février à l’AFP, Hatice Cengiz exhortait la Turquie à « insister pour que justice soit faite » et à ne pas renoncer au profit d’un rapprochement avec Riyad. Le procès de vingt-six ressortissants saoudiens accusés par la Turquie d’avoir assassiné Jamal Khashoggi s’est ouvert en juillet 2020, en leur absence. Le procureur d’Istanbul, qui avait réclamé des peines de prison – dont certaines à perpétuité – veut désormais « clore » le dossier. Il estime que « l’affaire traîne, car les ordres de la cour ne peuvent être exécutés », les accusés étant des ressortissants étrangers jugés par contumace.

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) dénonce une « terrible nouvelle », tandis qu’Agnès Callamard, ancienne rapporteure spéciale de l’ONU sur les exécutions sommaires et aujourd’hui secrétaire générale d’Amnesty International, accuse la Turquie de « trahir Jamal Khashoggi ».

Tentative de rapprochement entre Ankara et Riyad

Le meurtre de Jamal Khashoggi, tué et démembré dans le consulat saoudien à Istanbul, empoisonne les relations entre les deux puissances régionales sunnites. Mais Ankara, en proie à une crise économique et à une inflation au plus haut depuis vingt ans, cherche depuis quelques mois le rapprochement avec Riyad.

Le journaliste saoudien de 59 ans, détracteur du pouvoir de la famille royale saoudienne et collaborateur du Washington Post, a été assassiné et son corps découpé le 2 octobre 2018 à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, où il s’était rendu pour obtenir un document, selon la Turquie. Ses restes n’ont jamais été retrouvés. Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait annoncé début janvier une visite imminente en Arabie Saoudite, qui n’a pas eu lieu à ce jour.

Multipliant depuis quelques mois des initiatives pour renouer des liens avec plusieurs puissances régionales, Recep Tayyip Erdogan a déclaré début décembre vouloir développer les relations d’Ankara avec les pays du Golfe, « sans distinction ». Les relations entre Ankara et Riyad s’étaient dégradées en 2017 lors du blocus du Qatar, un proche allié de la Turquie, décrété par l’Arabie Saoudite et suivi par les Émirats arabes unis.

SourceAgences

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Manœuvres militaires conjointes entre l’Arabie saoudite et les États-Unis

Les forces saoudiennes et américaines ont donné, samedi, le coup d'envoi de leurs manœuvres militaires conjointes dans la province de Yanbu, sur la mer...

La compagnie israélienne, al-Al, attend une autorisation pour survoler la Sultanat d’Oman

La compagnie aérienne al-Al a signalé ce jeudi «qu’elle attend une autorisation pour survoler la Sultanat d’Oman, les jours à venir». La directrice exécutive de...

Arabie saoudite : un homme recherché se fait exploser, blessant 4 personnes à Jeddah

Les autorités saoudiennes ont annoncé, ce vendredi, qu'un homme recherché s'était fait exploser, mercredi, lors de la tentative de son arrestation dans la ville...

L’Arabe saoudite ouvre, lundi, le poste frontalier avec le Qatar

Les autorités saoudiennes ont signalé que «l’ouverture du poste frontalier, Salwa, qui lie l’Arabie saoudite et le Qatar, est prévue pour demain lundi 8...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here