lundi, mai 25, 2020

Affaire Khashoggi : Les autorités turques lancent un mandat d’arrêt contre 20 personnes  

Courrier arabe

L’agence de presse turque, Anadolu, a déclaré que la 11ème cour pénale à Istanbul a approuvé une liste d’accusation, concernant 20 personnes, inculpées dans le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et a lancé un mandat d’arrêt à leur encontre à travers l’Interpol.

L’agence indiqua que «l’approbation était une réponse à la demande déposée, le 25 mars dernier, par le procureur général d’Istanbul, lors de laquelle il avait proclamé que la peine capitale soit imposée aux 20 personnes jugées coupables du meurtre».

Elle signala que «le procureur proclama que la peine capitale (prison à vie) soit imposée à «Ahmad ben Mohamed Assiri», l’ancien vice-président des renseignements généraux en Arabie saoudite, à «Saoud al-Qahtani», le conseiller du prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane, et à 18 autres personnes, toutes jugées coupables d’incitation au meurtre prémédité et d’avoir pratiqué la torture barbare», notant que les deux premiers avaient comploté le meurtre et avaient ordonné à l’équipe d’exécuter la mission.

Les Turcs se basent sur leur propre enquête  

Anadolu souligna que «le procureur d’Istanbul affirma avoir élaboré sa liste, après avoir collecté toutes les preuves sur le crime, suivi les mouvements des accusés sur les terres turques, entendu toutes les parties, visionné les caméras de surveillance, écouté les appels téléphoniques et tenu compte des déclarations des tribunaux saoudiens».

Ainsi, les noms des 20 personnes concernées ont été inscrits dans la liste rouge de la Turquie, et un mandat d’arrêt a même été lancé contre eux, à travers la police internationale (Interpol), demandant aux autorités saoudiennes de les livrer à Ankara.

Rappelons que l’Arabie saoudite avait organisé une enquête sur le meurtre de Khashoggi, lançant par la suite un procès pour juger les responsables, et suite auquel 5 personnes furent condamnées à mort et 3 autres à plusieurs années de prison, innocentant al-Qahtani et Assiri.

Khashoggi fut assassiné le 2 octobre 2018, au consulat de son pays à Istanbul, et sans que les véritables responsables ne soient jugés ou que son corps soit retrouvé à ce jour, son affaire est l’unes des plus médiatisées au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : La GNA déçu par les parlementaires tunisiens qui avaient refusé la félicitation de...

Une source libyenne a signalé que le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) a été déçu par le communiqué diffusé par quatre (04) groupes parlementaires...

Covid-19 en RDC : L’Assemblée nationale promulgue la loi qui proroge de 15 jours

En République démocratique du Congo (RDC), l'Assemblée nationale a adopté vendredi le projet de loi proposé par le gouvernement et portant sur la prorogation...

Coronavirus : 117602 cas de guérison en Turquie

La Turquie a annoncé, samedi, que le nombre total de personnes rétablies après avoir contracté la Covid-19 a atteint 117 602 cas de guérison,...

Tunisie: Kais Saied déclare que « quiconque se prépare à l’anarchie, sera le premier à...

Le président tunisien Kais Saied a adressé un avertissement sévère aux partisans de la contre-révolution et à ceux qui "ont la nostalgie du passé",...

Tunisie : Rached Ghannouchi appelle les Tunisiens à l’unité

Le président de l'Assemblée des représentants du peuple (Parlement tunisien), Rached Ghannouchi, a appelé les citoyens de son pays à la solidarité, à resserrer...