samedi, octobre 31, 2020

Affirmant que les tribus libyennes approuvaient sa médiation, Alger avance pour résoudre la crise de ses voisins 

Courrier arabe

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a déclaré que son pays refusait la résolution militaire en Libye, et qu’il était à la même distance des parties en conflit, proposant une médiation pour résoudre la crise.

Lors d’une conférence de presse tenue vendredi soir, depuis le palais présidentiel à Alger avec la presse locale, Tebboune signala que «Tripoli la capitale était une ligne rouge», expliquant que «si elle tombait entre les mains de Khalifa Haftar, la Libye entrerait dans une guerre civile et le pays s’effondrerait».

«Pour nous, la solution en Libye se présentera à travers notre contribution avec l’Égypte et la Tunisie, pour parvenir à un accord au sujet de la crise», avait-il déclaré.

Il a indiqué qu’Alger était disposée à adopter un accord de paix, «comme elle a fait au Mali», précisant que les tribus libyennes approuvaient la médiation algérienne.

Il est important de noter que la situation en Libye est très tendue, autant au niveau militaire que politique, poussant les Nations unies et la communauté internationale à demander une résolution au plus vite, de crainte que des crises humanitaires et diplomatiques irréversibles ne se déclenchent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...