mardi, août 9, 2022

Afghanistan: le président Ghani rejette la condition préalable des talibans pour entamer des pourparlers intra-aghans

Le président afghan Mohammad Ashraf Ghani a refusé la demande des talibans de libérer 5.000 détenus dans les dix prochains jours, affirmant qu’aucune condition préalable n’était acceptable pour entamer des pourparlers entre Afghans.

« Aucun engagement n’a été pris en faveur de la libération de 5.000 prisonniers. Cela pourrait être inclus à l’ordre du jour des pourparlers avec les talibans et si les intéressés s’engagent à ne pas prendre les armes contre le peuple afghan », a déclaré M. Ghani aux journalistes au Palais présidentiel au lendemain de la conclusion d’un accord de paix américano-taliban lors d’une cérémonie tenue samedi à Doha, au Qatar.

Sher Mohammad Abas Stanikzai, haut représentant des talibans au bureau de liaison du groupe à Doha, a déclaré samedi que « l’administration de Kaboul devrait libérer 5.000 détenus dans les dix jours à venir » comme condition préalable à l’ouverture d’un dialogue intra-afghan.

« La libération des détenus talibans relève de l’autorité du gouvernement afghan et non des Etats-Unis, et nous n’avons pas d’accord avec les Etats-Unis dans ce domaine », a indiqué M. Ghani.

Le président afghan a également noté que son gouvernement ne ménagerait aucun effort pour assurer le rétablissement d’une paix durable en Afghanistan et sauvegarder tous les accomplissements et les valeurs, y compris les droits des femmes acquis au cours des 19 dernières années.

Après des tours de pourparlers entre les Etats-Unis et les talibans, qui ont duré environ 18 mois, les deux parties ont signé samedi à Doha un accord qui stipule que les Etats-Unis réduisent leurs forces à 8.600 par rapport à la force actuelle de 13.000 hommes dans un délai de 135 jours.

Les Etats-Unis et leurs alliés réduiraient proportionnellement leur force militaire en Afghanistan si les talibans se conformaient à l’accord et réduisaient la violence au niveau d’un cessez-le-feu

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Météo France annonce une quatrième vague de chaleur à partir de lundi

Une quatrième vague de chaleur est inévitable la semaine prochaine sur la France, a annoncé, Météo France. Ainsi, selon Météo France, la nouvelle vague de...

France / Sécheresse : Plus d’une centaine de communes privées d’eau potable

Plus d'une centaine de communes françaises "sont privées d'eau potable et approvisionnées par des camions", a déclaré, ce vendredi, Christophe Béchu, le ministre français...

France : Human Rights Observer dénonce « un montage juridique raciste » contre les migrants

Human Rights Observer (HRO) a dénoncé, ce mardi, « un montage juridique raciste » contre des migrants expulsés de façon illégale et violente de...

Poutine évoque la possibilité d’activer le gazoduc Nord Stream 2

La présidence russe (le Kremlin) a indiqué, ce mercredi, que le président Vladimir Poutine avait informé l'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, de la possibilité...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here