mercredi, décembre 2, 2020

Afghanistan : Libération de 100 détenus talibans

Cent prisonniers talibans supplémentaires, sur les 5.000 détenus talibans qui doivent bénéficier d’une libération conditionnelle, sont sortis jeudi des prisons du gouvernement afghan, ont rapporté les médias locaux.

« Cent prisonniers talibans supplémentaires ont été libérés jeudi et environ 1.300 autres détenus talibans seront libérés dans les 20 prochains jours en raison de leur âge, de leur état de santé et du temps d’emprisonnement restant à purger », a rapporté Tolo News TV dans son bulletin d’informations.

Le processus de libération des prisonniers talibans a commencé mercredi, après la sortie de 100 d’entre eux de la prison de Bagram. Plusieurs milliers de prisonniers talibans sont emprisonnés à la prison de Bagram, dans la province orientale de Parwan, et à la prison principale de Pul-e-Charkhi, dans la capitale Kaboul.

Le processus fait partie d’un accord de paix signé entre les talibans et les Etats-Unis, signé à Doha, la capitale du Qatar, le 29 février, texte dont le gouvernement afghan n’a pas été signataire.

Le 11 mars, le président afghan Mohammad Ashraf Ghani a publié un décret de libération conditionnelle de 5.000 détenus talibans, et la libération d’un premier groupe de 1.500 prisonniers devait commencer le 14 mars, en faisant sortir 100 prisonniers chaque jour, mais le processus a été retardé à plusieurs reprises.

De leur côté, les talibans ont également accepté de lancer des pourparlers de paix directs avec le gouvernement et de libérer 1.000 membres des forces de sécurité du gouvernement afghan.

Selon Tolo News TV, les prisonniers libérés ont subi un processus d’enregistrement biométrique et pris des engagements écrits, garantissant qu’ils ne retourneront pas sur le champ de bataille.

Par ailleurs, en vertu de l’accord, quelque 16.000 membres des forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis et l’OTAN devraient quitter l’Afghanistan d’ici au mois de juillet de l’année prochaine, à condition que les Taliban remplirssent les conditions prévues dans l’accord, notamment la rupture des liens avec des groupes terroristes étrangers.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Le Qatar signe un accord militaire avec les États-Unis

Le ministre de la Défense du Qatar a signé un accord militaire avec son homologue américain, principalement lié aux activités maritimes et au port...

Washington prolonge la mission d’entraînement militaire en Arabie saoudite de 5 ans

Le Département d'État américain a décidé de prolonger la mission d'entraînement militaire américaine en Arabie saoudite de 5 ans, pour un montant de 350...

Tunisie : Suspension de la directrice d’une radio sur fond d’un appel en faveur...

L’Établissement de la radio tunisienne (Officiel) a décidé, mardi, de suspendre la directrice d’une radio gouvernementale, le directeur de la programmation et les animateurs...

Netanyahou affirme un « développement rapide des relations israélo-émiraties »

Les relations israélo-émiraties se développent rapidement, a déclaré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. À l’occasion de la fête nationale aux Emirats arabes unis, Netanyahou,...

L’Égypte a exécuté 57 personnes en deux mois (Amnesty International)

L'organisation Amnesty International a annoncé, mercredi, que "les autorités égyptiennes ont exécuté au moins 57 personnes ces deux derniers mois". Ces chiffres ont doublé, depuis 2019. C'est ce qui...