samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Algérie: Affrontements entre la police et des agents de la protection civile à Alger

Des affrontements ont éclaté dimanche entre la police algérienne et des agents de la protection civile, qui ont manifesté dans le centre de la capitale, Alger, exigeant l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le correspondant de l’Agence Anadolu a suivi le rassemblement de centaines d’agents de la protection civile en uniforme, sur la place du 1er mai au centre de la capitale.

Les manifestants ont porté des banderoles appelant à l’amélioration de leurs conditions de vie et à l’octroi des primes dont celle « du danger et de contagion ».

Des affrontements ont éclaté avec des policiers, qui ont tenté d’empêcher la manifestation d’avancer depuis le siège de la Centrale syndicale vers le palais d’El Mouradia, sur les hauteurs d’Alger.

Certains manifestants se sont évanouis à cause du gaz lacrymogène tiré par la police, tandis que les protestataires affirmaient que leur action était pacifique.

La marche a provoqué une importante perturbation du trafic routier à Alger.

La marche est arrivée vers 13h00 heure locale (12h00 GMT) au siège de l’Administration générale de la protection civile dans la région d’Hydra, où des centaines de personnes se sont rassemblées.

Selon des médias locaux, l’Administration générale avait reçu des représentants des manifestants, pour tenter de répondre à leurs revendications.

Le personnel de la protection civile a organisé des marches de protestation dans la plupart des gouvernorats algériens les 18 et 25 avril.

Le 26 avril, l’Administration générale a indiqué par voie de communiqué, que les revendications formulées, ont été soumises au gouvernement.

La protection civile en Algérie relève du ministère de l’Intérieur et compte plus de 70 000 affiliés.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos