lundi, décembre 6, 2021

Algérie / Inondations : un mort, un disparu et 27 personnes secourues

Les fortes pluies qui se sont abattues sur le nord de l’Algérie, durant la soirée de samedi, ont provoqué des dégâts humains et matériels.

Le bilan de la protection civile algérienne, rendu public en début d’après-midi, fait état d’un mort et d’un disparu dans la banlieue de la capitale Alger, où plusieurs quartiers ont été inondés.

Il s’agit, selon la même source, d’une femme, âgée de 58 ans, dont le véhicule a été emporté par les eaux d’Oued (rivière) Saoula, à 25 Km d’Alger-centre. Selon la même source, les opérations de recherches d’une autre femme, se trouvant à bord du même véhicule, se poursuivent toujours.

« Nos secours, qui ont procédé à une opération de recherches de deux (02) personnes disparues, emportées par les crues d’Oued Saoula, ont repêché, ce matin, le corps d’une femme âgée de 58 ans, tandis que les opérations de recherches de la deuxième victime se poursuivent », précise la protection civile dans un communiqué.

Selon toujours ce premier bilan, « 09 personnes cernées par les eaux pluviales ont été secourues dans les communes de la banlieue algéroise, en l’occurrence Drarïa, Khraïssia, Bouzaréah et El Harrach ».

Les importantes quantités de pluies tombées, en l’espace de quelques heures, ont provoqué également des inondations dans plusieurs localités d’Alger, où des cités entières ont été cernées par des eaux, des véhicules submergés et des axes routiers coupés.

« Plusieurs opérations d’épuisement des eaux pluviales et au dégagement des véhicules ont été menées dans les communes de Bach Djerrah, Staoueli, El Biar, Belouizdad, Bir Mouard Raïs, El Mouradia, Birkhadem, Sidi Moussa, Kouba, Aïn Benïan, Eucalyptus, Gué de Constantine, Husseïn Dey, El Achour, Bab Ezzouar, et Ben Aknoun », ajoute la même source.

Les éléments de la protection civile sont également intervenus pour sauver 18 personnes et le pompage des eaux pluviales infiltrées dans des habitations et édifices publics au niveau de 13 autres wilayas (départements) du nord du pays. Il s’agit d’Oran, Chlef, Relizane, Blida, Tissemsilt (Ouest), Boumerdes, Bouira, Tizi Ouzou (Centre), Constantine, Sétif et Tébessa (Est).

Embouteillages et accidents

La même source relève également l’intervention de ses unités suite à « 6 effondrements partiels des faux plafonds et murs extérieurs et habitations précaires ». Pris au dépourvu par les fortes pluies, des milliers d’automobilistes ont souffert, selon leurs témoignages sur les réseaux sociaux, pour rejoindre leurs domiciles.

« J’ai mis plus de quatre heures pour parcourir moins de 10 km et arriver chez-moi. Toutes les routes ont été inondées. Les embouteillages étaient impressionnants », indique un internaute.

Les trémies réalisées au centre-ville pour fluidifier la circulation se sont transformées, en raison des fortes pluies, en de véritables piscines à ciel ouvert. Ces intempéries ont également provoqué de nombreux accidents de la circulation faisant au moins un mort et sept blessés dans la wilaya de Mostaganem (Ouest), selon la protection civile.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos