samedi, juin 19, 2021

Algérie : le parlement adopte le nouveau projet de Constitution

Le Conseil de la Nation algérien (Chambre haute du Parlement) a approuvé, samedi, un projet d’amendement de la Constitution, en vue de la tenue d’un référendum populaire le 1er novembre.

« J’annonce officiellement la ratification à l’unanimité du projet de Constitution », a déclaré le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, après l’adoption du projet en séance plénière.

Selon le président Goudjil, 127 députés ont voté en faveur du projet d’amendement, alors qu’un seul député s’est abstenu de voter lors de la session à laquelle ont participé 128 membres du conseil qui compte 144 sièges.

« Je vous transmets les remerciements du Président de la République et du gouvernement pour votre soutien au projet », a déclaré le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad, qui a assisté à la séance.

« Le 1er novembre, la constitution sera soumise à un référendum populaire pour que le peuple puisse choisir en toute liberté », a-t-il déclaré.

L’Assemblée populaire nationale, la chambre basse du Parlement, avait voté jeudi à l’unanimité en faveur des amendements, alors que les blocs de l’opposition ont boycotté la séance.

Le projet se présente sous la forme d’un préambule et de sept chapitres, et dispose notamment que le président est désormais tenu de nommer un premier ministre issu du parti majoritaire au parlement, de même que ce projet limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

Le président Abdelmajid Tebboune considère les amendements constitutionnels comme une pierre angulaire des réformes radicales qu’il a promises avant et après son accession au pouvoir le 19 décembre dernier.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos