dimanche, février 28, 2021

Amnesty International dévoile des attaques cybernétiques contre les activistes égyptiens, en utilisant un spyware allemand

Courrier arabe

Amnesty International, a publié, le 25 septembre, un rapport dévoilant des attaques cybernétiques ciblant les défenseurs des droits de l’homme, les médias et les organisations de la société civile égyptiens.

Selon Amnesty, c’est «NilePhish», une campagne d’hameçonnage à grande échelle qui a mené l’attaque, elle aurait eu recourt au programme d’espionnage allemand FinSpy, un programme de surveillance et d’intrusion informatique développé par Gamma International, la filiale allemande de Gamma Group, à destination des agences gouvernementales, forces de l’ordre et services de renseignement.

Selon le rapport, le groupe d’espionnage basé à Munich, a développé en 2011 un programme d’espionnage appelé « Art Spay » et depuis, de nombreux défenseurs de droits de l’homme ont été ciblés, on cite des militants, des journalistes et des opposants.

Amnesty International aurait découvert ces actes d’hameçonnage au cours d’une recherche pour l’activité de groupe « NilePhish », où les chercheurs ont découvert que des échantillons du programmes « Art Spy » ont été installés sur le système d’exploitation Microsoft Windows via un site Web fictif pour télécharger Adobe Flash Player.

Il est à noter que ce programme est utilisé dans de nombreux pays, dont Bahreïn, l’Éthiopie, les Émirats arabes unis et d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos