mercredi, novembre 25, 2020

Après la normalisation, Israël s’attend à près de 750 mille voyageurs émiratis

Courrier arabe

Le journal économique israélien, Kelkit, nota samedi que «des experts émiratis avaient prévu une large activité au niveau du mouvement touristique entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU)», signalant que près de 750 mille voyageurs pourront se déplacer entre les deux pays, qui ont récemment signé un accord pour normaliser leurs relations.

Le journal signala que «les experts émiratis avaient estimé que près de 750 mille voyageurs pouvaient se rendre, chaque année, en Israël, prévoyant que les autorités ne prennent pas plus de 4 mois pour mettre en place les dispositifs nécessaires au lancement du mouvement touristique».

«Alors qu’une fine partie des touristes émiratis se déplacera pour conclure des affaires, la grande majorité voyagera pour effectuer des visites religieuses, et voir les lieux saints musulmans à Jérusalem», nota le journal, en soulignant que «les Chrétiens habitant les EAU bénéficieront de vols directs vers le lieux saints chrétiens à Jérusalem et à Nasra».

Le journal hébreu a, de sa part, tenté d’encourager les Israéliens pour visiter les EAU, leur parlant de lieu d’attraction à l’image de «l’hôtel de luxe de Ras al-Khaima et l’hôtel Waldorf Astoria qui propose des séjours dans des suites de luxe et qui organise des sports d’aviation».

Sachant dans ce contexte, que la compagnie aérienne israélienne, al-Al, avait annoncé que des vols directs vers les EAU, débuteraient vers la mi-septembre, alors que la compagnie Israël airlines avait déclaré avoir réservé une place sur le programme des vols des EAU, pour prendre en charge les vols depuis Tel-Aviv vers Abu Dhabi, préparant au lancement du mouvement touristique, vue que les deux pays avaient officiellement normaliser leurs relations.

Le 13 août dernier, Israël et les EAU avaient annoncé avoir pu conclure un accord de normalisation, sous l’égide des États-Unis. L’accord qui comptait également des collaborations et des partenariats dans plusieurs domaines, fut signé le 15 septembre 2020 à la Maison-Blanche, à l’ombre de la satisfaction du président américain Donald Trump, qui qualifia la signature de «moment historique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...