samedi, décembre 5, 2020

Après que les milices de Haftar aient planté des mines dans les zones résidentielles, l’ONU dénonce et s’active

Courrier arabe

En Libye, les Nations unies ont dénoncé la plantation des mines dans des zones résidentielles, par les milices de Khalifa Haftar, appelant la communauté internationale à agir, après que plusieurs civils ont été tués et blessés.

Dernièrement, le Gouvernement d’union nationale (GNA) a signalé que les milices de Khalifa Haftar se sont données à une nouvelle pratique, indiquant qu’«en quittant les zones dont elles ont perdu le contrôle, elles plaçaient des mines et des explosifs dans les résidences des citoyens libyens», et affirmant la mort de plusieurs innocents.

L’ONU dénonce fortement cette pratique

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a révélé, lors de déclarations médiatiques, que «58 civils avaient été tués et 190 autres blessés durant la période allant du 1èr avril au 18 mai», appelant la communauté internationale «à protéger les civils dans les zones enflammées par les conflits armés».

De sa part, la mission d’appui des Nations unies pour la Libye (MANUL), exposa, lors d’un communiqué diffusé mardi, son inquiétude «vis-à-vis du placement d’explosifs développés contre les résidences des citoyens à Ain Zara et à Salah Eddine au sud de Tripoli», estiment que ces pratiques représentaient « un changement terrifiant qui démontre que les civils sont intentionnellement ciblés ».

La MANUL signala que «de tels actes ne ciblaient aucune cible militaire et qu’ils violaient les droits des civils innocents censés être protégés par la loi humanitaire internationale».

Un rapport onusien tire la sonnette d’alarme

Dans ce même contexte, la MANUL avait présenté un rapport le 20 mai dernier, indiquant que «pas mois de 248 victimes civiles étaient tombées entre le 1èr avril et le 18 mai», signalant une  hausse de 89% comparé au total des pertes humanitaires enregistrés durant les trois premiers mois de l’année 2020.

Le rapport précisa que «la majorité des victimes civiles étaient tombées à cause des attaques menées par les milices de Khalifa Haftar», insistant sur le fait que les coupables devraient être présentés à la justice.

Signé par Stephanie Turco Williams, la Représentante spéciale adjointe chargée des affaires politiques en Libye, auprès de la MANUL, le rapport nota que «depuis le 24 avril dernier, Tripoli et spécialement l’aéroport de Maitika avaient fait l’objet de cibles quotidiennes».

«Le 7 mai, des civils sont tombés entre morts et blessés, après qu’un bombardement d’artillerie et de missile Grad ait ciblé le centre de la ville de Tripoli, incluant le port et la zone proche du ministère des Affaires étrangères, de l’ambassade turque et de la résidence de l’ambassadeur italien», avait noté Williams.

Elle ajouta : «Une autre série de bombardement fut lancée le 15 mai contre l’aéroport de Maitika et ses alentours, ciblant 3 entrepôts du Comité central des élections municipales, et détruisant une importante quantité de produits destinés aux élections».

Williams évoqua également l’attaque menée contre l’hôpital al-Khadra réservé aux malades atteints de la Covid-19, ainsi que celles menées contre l’hôpital royal, contre le centre de soutien médical de campagne situé sur la route de l’aéroport et contre le groupe des cliniques Warima.

À la fin de son rapport, elle déplora de tels actes qui violaient la loi internationale humanitaire, signalant qu’ils devaient être sanctionnés par la loi internationale, et affirmant qu’ils pouvaient être élevés au rang de crimes de guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Salmane al-Odah rongé par l’obscurité des prisons de ben Salmane

L’opposant saoudien, Abdullah al-Odah, a déclaré, jeudi, que son père, le prédicateur Salmane al-Odah, détenu depuis plus de 3 ans dans les prisons saoudiennes...

Koweït : « Discussions fructueuses » sur la réconciliation au Golfe

Le Koweït a annoncé, vendredi, avoir tenu, dernièrement, des discussions fructueuses dans le cadre des efforts relatifs à la réconciliation dans le Golfe et...

Sarkozy – Kadhafi : l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine arrêté à Beyrouth

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté à Beyrouth en vertu d’une fiche émise par Interpol dans le cadre de l’affaire du financement...

Libye: Williams et Aguila Salah appellent à un consensus rapide au sein de la...

L'émissaire des Nations unies par intérim pour la Libye, Stéphanie Williams, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Salah, ont souligné, mercredi, « la...

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...