mercredi, juin 16, 2021

Arabie saoudite : des prédicateurs et des académiciens condamnés à l’emprisonnement   

Courrier arabe

L’organisation al-Qist a déclaré que le tribunal pénal spécialisé de Riyad avait prononcé, jeudi, des peines de prison à l’encontre de prédicateurs et d’académiciens, interpellés en septembre 2019.

L’organisation qui se bat pour les droits de l’homme en Arabie saoudite, signala, sur son compte Twitter officiel que «le chercheur et l’activiste Abdullah al-Malki fut condamné à 7 ans de prison, après avoir été jugé coupable de plusieurs accusations», citant «la possession de livres non autorisés et l’incitation de l’opinion publique».

«Aussi, les deux prédicateurs, Youcef al-Qassim et Ibrahim al-Harthi furent condamnés à 5 ans de prison», avait-elle ajouté, en signalant que «le même tribunal avait condamné  le professionnel des médias, Fahd al-Senidi, le prédicateur Ahmed al-Soya et le prédicateur Khaled al-Ajimi à 3 ans de prison».

Rappelons dans ce contexte, que les autorités saoudiennes avaient dernièrement lancé les procès d’appel de plusieurs détenus politiques, dont Salman al-Odah, Awad al-Qarni et Ali al-Amri se trouvent en tête.

Ces condamnations se présentent dans un temps où des ONG dénoncent les misérables conditions de détention, demandant constamment des enquêtes internationales pour que le monde découvre ce qui se passe réellement derrière les murs des prisons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos