dimanche, juin 13, 2021

Arabie saoudite: les attaques des Houthis contre Aramco menacent la vie de travailleurs de 80 pays

L’Arabie saoudite a averti ce jeudi, que les attaques des Houthis contre la compagnie pétrolière Aramco menacent la vie de milliers de travailleurs de 80 nationalités, dont des citoyens américains.

C’est ce qui est ressorti d’un communiqué publié par la princesse Reema bint Bandar ben Sultan, l’ambassadrice du Royaume saoudien aux États-Unis, selon l’Agence de presse saoudienne (SPA).

L’ambassadrice a déclaré : « Les récentes attaques de missiles et de drones contre les installations d’Aramco dans le Royaume constituent une menace pour la stabilité de l’approvisionnement énergétique mondiale ».

Et d’ajouter : « Ces attaques affectent l’ensemble de l’économie mondiale et mettent en danger la vie des travailleurs de Saudi Aramco, ainsi que des milliers d’autres de 80 nationalités différentes, dont des citoyens américains ».

Reema bint Bandar ben Sultan a aussi déclaré : « Nous faisons preuve d’une extrême retenue face à un barrage quotidien de drones armés et de missiles balistiques … Il est triste qu’en dépit de nos efforts actifs pour résoudre le conflit, les Houthis aient intensifié leurs attaques contre le Royaume, et contre Marib au Yémen (est), qui compte plus d’un million de réfugiés à l’intérieur du pays ».

L’ambassadrice a accusé l’Iran de continuer à fournir des armes, des formations et un soutien technique aux Houthis.

Elle a souligné que : « Le renouvellement des engagements internationaux pour mettre fin à la guerre au Yémen signifie la fin de la contrebande d’armes iraniennes utilisées pour terroriser les Yéménites et pour lancer des attaques contre des cibles civiles en Arabie saoudite ».

Pour l’heure, aucun commentaire immédiat n’a été émis par les Houthis ou l’Iran à propos des déclarations de l’ambassadrice saoudienne.

Le groupe houthi a annoncé dimanche l’attaque d’une installation appartenant à Aramco, entre autres cibles militaires dans les régions de Dammam (est de l’Arabie saoudite), Asir et Jizan (sud-ouest), avec 14 drones et 8 missiles balistiques.

Les Houthis tirent fréquemment des missiles balistiques, des projectiles et des drones sur les zones saoudiennes, dont certains ont causé des pertes humaines et matérielles.

Le groupe affirme que ces attaques sont une riposte aux frappes aériennes continuelles de la Coalition contre ses positions dans des zones distinctes du Yémen.

Le Yémen est en proie depuis sept ans à une guerre entre les forces gouvernementales et le groupe houthi qui contrôle plusieurs gouvernorats, dont la capitale, Sanaa, depuis 2014.

Depuis mars 2015, une Coalition militaire arabe, dirigée par le voisin saoudien, soutient les forces fidèles au gouvernement yéménite contre les Houthis, soutenus par l’Iran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos