samedi, juillet 31, 2021

Arabie saoudite: Les Houthis frappent à nouveau et la coalition promet de répondre

Courrier arabe

La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé l’interception d’un drone lancé par le groupe yéménite des Houthis, prétendant qu’il se dirigeait vers des zones civiles dans la région de «Jazane» au sud-ouest du royaume.

L’Agence de presse saoudienne «SPA» a mentionné les déclarations du porte-parole de la coalition arabe, Turki al-Maliki, qui affirma que «les forces de la coalition ont pu intercepter et détruire un drone lancé de Sanaa par les rebelles terroristes Houthis, soutenus par l’Iran», signalant que la cible était des positions peuplées de civils.

«Dans un temps où l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies au Yémen se trouve à Sanaa, les milices Houthis poursuivent leurs attaques terroristes, ciblant les infrastructures civiles et les citoyens, affirmant leurs tendances criminelles, et leurs continuels menaces à la sécurité régionale et internationale», a-t-il ajouté en explication à la situation.

Les Houthis s’affirment

Par ailleurs, le groupe yéménite des Houthis a annoncé, pour la deuxième fois en moins de 24 heures, le lancement de drones vers l’aéroport de Jazane, causant l’arrêt de la navigation dans toute la région pendant un long moment.

Son porte-parole, le colonel Yahia Sarie a affirmé sur sa page officielle que «l’aviation a lancé ce matin, mercredi, une large opération à l’aide de plusieurs avions de type K-2, ciblant l’aéroport de Jazane avec haute précision, et interceptant la navigation dans la région», signalant que les cibles visées étaient toutes «des positions militaires stratégiques».

 

Cependant, il convient de noter que les forces de la coalition, en intervention militaire au pays depuis 2015, ont menacé de répondre à ces attaques, en ciblant les positions militaires ennemies afin de l’anéantir définitivement.

Les autorités saoudiennes, en état d’alerte maximale, veulent en finir avec le groupe qui représente pour eux une véritable source d’inquiétude, à seulement quelques jours du «Hajj», le plus grand événement religieux que le royaume s’apprête à accueillir avec plus de deux millions de pèlerins venus des quatre coins du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos