mardi, juin 15, 2021

Arabie saoudite: Les Palestiniens regrettent et demandent des explications sur la visite de Netanyahou

Courrier arabe

Le Premier ministre palestinien Mohamed Ishtiyah a exprimé son regret, suite aux informations qui signalèrent qu’un pays arabe menait des négociations pour ouvrir des ambassades en Israël, au moment où le Hamas a appelé l’Arabie saoudite a demandé des explications sur la réalité de la visite secréte entreprise par Netanyahou.

La publications des informations parlant d’une visite secrète entreprise par Netanyahou en Arabie saoudite pour rencontrer le prince héritier Mohammed ben Salmane, ont poussé le Premier ministre palestinien a souligné : «Imaginer la normalisation avec un pays arabe comme une alternative de la paix avec les Palestiniens est complètement absurde».

Il appela Mahmoud Abbas, le président de l’autorité palestinienne «à lancer un dialogue arabo-arabe pour discuter la situation», tout en insistant sur la collaboration avec la direction palestinienne.

Le Hamas demande des explications

De son côté, le dirigeant du Hamas, Sami abou Zahri, a signalé : «Si les informations divulguées au sujet de la visite secréte de Netanyahou en Arabie saoudite, étaient vraies, alors nous sommes face à une situation très dangereuse».

Lors d’un tweet publié sur son compte, il a appelé les autorités saoudiennes a expliqué les faits, regrettant «une  humiliation à la nation et la négligence des droits des Palestiniens».

Les informations de la visite secrète

Des médias hébreux avaient indiqué que «Netanyahou s’était rendu secrètement, dimanche, en Arabie saoudite, en compagnie du directeur du Mossad, Yosi Cohen, pour rencontrer Mohammed ben Salmane et le secrétaire d’Etat aux États-Unis, Mike Pompeo», diffusant plusieurs détails à ce sujet.

La radio officielle israélienne avait affirmé que les informations étaient bien réelles, au moment où la correspondante du comité de diffusion officielle avait précisé que «la surveillance militaire avait autorisé la diffusion de la nouvelle».

Il est à noter toutefois que l’ambassadeur saoudien à Washington avait souligné, dimanche, lors de déclarations médiatiques, que «son pays était disposé à normaliser ses relations avec Israël, si ce dernier se décide à reconnaitre un Etat palestinien et mette terme à l’occupation».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos