mardi, avril 13, 2021

Arabie saoudite : Nouvelle campagne d’arrestations ciblant les activistes, en pleine crise du coronavirus

Courrier arabe

Le compte «Môotaqali al-Ra’ay» (les prisonniers d’opinion), célèbre sur Twitter, a déclaré que les autorités au royaume ont mené une nouvelle campagne d’arrestations, alors que le monde est occupé par la crise du coronavirus.

Le compte qui s’intéresse aux situations des prisonniers d’opinion en Arabie saoudite a noté, mardi soir : «Les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’arrestations au pays, durant les 24 dernières heures, exploitant le fait que l’opinion public local et international soit occupé par la crise du coronavirus».

Il signala que «la campagne avait ciblé un grand nombre d’activistes, dans le domaine des médias et autre», signalant qu’il communiquera bientôt les détails à ce sujet.

«Môotaqali al-Ra’ay» indiqua: «Le célèbre activiste, Mansour al-Rakiba, fait partie des personnes détenues arbitrairement, lors de la campagne», affirmant «qu’il fut interpellé après avoir exprimé ses opinions sur Snapchat et à travers des anciens tweets».

Le compte dénonça le fait que l’Arabie saoudite exploite la crise du coronavirus de cette manière, appelant à la fin de cette «mascarade humanitaire» et à la libération de toutes les personnes interpellées et de les autres prisonniers d’opinion.

Dans ce contexte, il importe d’indiquer que depuis l’arrivée du prince héritier Mohamed ben Salman, en tête du pouvoir au pays, les campagnes d’arrestations sont devenues une scène fréquente de la vie au royaume. La dernières d’entre elles, en mars dernier, fut menée contre des membres de la famille royale, par ordre direct du prince héritier saoudien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos