samedi, mars 6, 2021

Arabie saoudite : Salmane al-Odah rongé par l’obscurité des prisons de ben Salmane

Courrier arabe

L’opposant saoudien, Abdullah al-Odah, a déclaré, jeudi, que son père, le prédicateur Salmane al-Odah, détenu depuis plus de 3 ans dans les prisons saoudiennes avait perdu la moitié de ses capacités auditives et la moitié de sa vision, à cause des mauvaises conditions de détention.

Abdullah, réfugié actuellement aux États-Unis a écrit lors d’un tweet publié sur son compte, «le médecin de la prison a informé mon père qu’il était atteint d’hémianopsie et de surdité».

Il signala que «son père Salmane (63 ans) fut jeté en prison depuis 2017, seulement pour avoir prôné l’intérêt des peuples et pour avoir appelé à la réconciliation des cœurs», retweetant le tweet qui l’avait envoyé en prison, et qu’il avait publié à l’époque après l’appel téléphonique que ben Salmane avait tenu avec l’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani.

Abdullah indiqua également que «son père était torturé, et maltraité», et affirma «qu’il était placé en isolement depuis sa détention», déplorant les mauvaises infligés aux détenus.

Il est à noter qu’en 2017, les autorités saoudiennes avaient mené une large campagne d’arrestation, ciblant des opposants, des activistes et des prédicateurs.

Ils furent tous accusés de terrorisme et de nuisance à la sécurité nationale et sont détenus à ce jour, malgré les appels internationaux lancés pour leur libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos