mercredi, octobre 28, 2020

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation traque les activistes sur les réseaux sociaux

Courrier arabe

Le célèbre compte Twitter «Mo’takali al-rai» (détenus d’opinions), qui s’intéresse aux affaires des détenus d’opinions saoudiens, a parlé lundi, de la récente campagne d’arrestation, lancée par les autorités saoudiennes, traquant les activistes et les militants sur les réseaux sociaux.

Le compte nota, lors d’un tweet: «Les autorités saoudiennes ont mené, durant les dernières 48 heures, une nouvelle campagne d’arrestation arbitraire, ciblant un nombre d’académiciens et de bloggeurs », signalant que des femmes se trouvaient parmi les personnes interpellées.

Interpellations sans raisons

De même, une source de «Qast», une organisation humanitaire saoudienne siégée à Londres, affirma que «des policiers, vêtus en civil, avait arrêté ces personnes la semaine dernière, en envahissant leurs résidences».

Le compte des détenus d’opinions publia une liste, incluant les noms de 10 activistes, et affirma «qu’ils ont été interpellées après avoir soutenu le compte des détenus d’opinion, et en s’exprimant au sujet de la situation des droits de l’homme au royaume», et nota que les autorités saoudiennes n’avaient toujours pas expliqué les véritables raisons de leur détention.

Dans le même contexte, «Mo’takali al-rai» rappela que le jugement du cheikh «Salmane al-Odah» sera prononcé mercredi le 27 novembre prochain.

Ces informations se présentent, au moment où des organisations humanitaires parlent des violations, que des milliers de détenus subissent dans les prisons saoudiennes.

Rappelons que l’Arabie saoudite vit depuis deux ans au rythme effréné des arrestations, qui ciblent les activistes et les militants opposants au prince héritier et à son autorité. Des arrestations qui portaient les empreintes d’al-Qahtani, déjà culpabilisé par le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat de son pays à Istanbul, et qui malgré sa destitution par le roi Salmane, continue toujours à dicter les ordres, et à contrôler les secteurs sensibles du royaume.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...