dimanche, novembre 29, 2020

Azerbaïdjan : 7 morts et 33 blessés dans une attaque arménienne contre des civils

Au moins sept civils ont été tués et 33 autres blessés, dimanche, lors d’une attaque arménienne aux missiles contre la ville azerbaïdjanaise de Ganja, en violation du cessez-le-feu humanitaire provisoire, selon le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Le ministère a déclaré, dans un communiqué, que sept personnes ont été tuées et 33 autres blessées lors d’une attaque aux missiles lancée vers 02h00 [heure locale] le 11 octobre [2200GMT le 10 octobre] contre la ville de Ganja, qui est loin de la zone de conflit.

Les missiles lancés par l’Arménie ont touché des zones résidentielles civiles dans la ville de Ganja, selon le communiqué.

Les attaques arméniennes ont continué malgré un cessez-le-feu humanitaire qui est entré en vigueur samedi à 12 heures, heure locale (0800 GMT), pour l’échange de prisonniers et la récupération des dépouilles mortelles au Nagorny-Karabakh.

La trêve est intervenue après une réunion trilatérale, tenue vendredi à Moscou, entre les ministres des affaires étrangères de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie.

Plus tôt dans la journée, le ministère azerbaïdjanais de la défense avait déclaré que l’Arménie violait « ouvertement » l’accord de cessez-le-feu en multipliant les attaques.

L’armée azerbaïdjanaise a repoussé les tentatives d’attaques de l’Arménie tout au long de la nuit, a déclaré le ministère de la défense du pays dans un communiqué publié dimanche.

« Les unités des forces armées arméniennes, qui n’ont pas respecté la trêve humanitaire, ont regroupé leurs forces et leur équipement militaire et ont à nouveau tenté d’attaquer par petits groupes dans les directions de Hadrut et Jabrayil afin de reconquérir leurs positions perdues », a-t-il indiqué.

Il a déclaré que l’armée azerbaïdjanaise a repoussé toutes les attaques ennemies.

« Un important effectif ennemi, ainsi que cinq chars T-72, six obusiers D-20 et D-30, cinq camions de munitions, onze véhicules, trois MLRS BM-21 ‘Grad’, cinq obusiers automoteurs 2S1 ‘Gvozdika’, huit systèmes de défense aérienne et une station radar ont été détruits et mis hors service dans différentes zones du front », ajoute le communiqué.

« Le commandement militaire arménien est dans un état de stress psychologique, et le personnel militaire est sous l’emprise de la peur. Les soldats arméniens ont perdu confiance en leurs commandants », a également déclaré le ministère.

Les combats ont commencé le 27 septembre, lorsque les forces arméniennes ont pris pour cible des zones résidentielles civiles et des positions militaires azerbaïdjanaises dans la région, entraînant des pertes en vies humaines.

Les relations entre les deux anciennes républiques soviétiques sont tendues depuis 1991, lorsque l’armée arménienne a occupé le Haut-Karabakh, ou Nagorny-Karabakh, un territoire internationalement reconnu comme appartenant à l’Azerbaïdjan.

Environ 20 % du territoire azerbaïdjanais est toujours sous occupation arménienne illégale depuis quelque trois décennies.

Quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et deux de l’Assemblée générale des Nations unies, ainsi que plusieurs recommandations d’organisations internationales, exigent le retrait des forces d’occupation.

Le Groupe de Minsk de l’OSCE – coprésidé par la France, la Russie et les États-Unis – a été créé en 1992 pour trouver une solution pacifique au conflit, mais en vain, bien qu’un cessez-le-feu ait été conclu en 1994.

De nombreuses puissances mondiales, dont la Russie, la France et les États-Unis, ont appelé à un cessez-le-feu immédiat.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...