mardi, juin 22, 2021

Bahreïn : Manifestations populaires refusant l’ouverture de l’ambassade israélienne à Manama

Des activistes, au Bahreïn, sont manifestés pour protester contre la nomination d’un commissaire par intérim, chargé de gérer les activités de l’ambassade israélienne installée à Manama, et affirmant refuser la normalisation avec Israël.

Sur les réseaux sociaux, l’association al-Wefaq, a publié des images démontrant des participants, portant des pancartes et des banderoles, dénonçant la normalisation et estimant que «la nomination d’un commissaire par intérim pour diriger l’ambassade israélienne à Manama était un acte provocateur».

Les manifestants ont lancé un message «aux juifs», leurs signalant «qu’ils ne seront pas en sécurité au Bahreïn».

Ils ont brûlé des drapeaux israéliens, et ont portaient des cartes sur lesquelles ils ont noté : «Israël n’est pas un Etat, c’est une présence criminelle», refusant sa présence dans leur pays.

Ces manifestations ont été organisées après que le ministère israélien des Affaires étrangères avait annoncé, jeudi, la nomination d’Itay Tagner, comme commissaire intérim pour diriger l’ambassade israélienne installée à Manama.

Le ministère signala que «cette nomination renforçait les relations entre les deux pays, qui ont signé l’accord d’Abraham, en septembre dernier», bien qu’il n’ait pas précisé la date de l’ouverture officielle de l’ambassade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos