vendredi, juin 25, 2021

Brexit : une nouvelle date de sortie de l’UE attendue

Le travail des députés britanniques vise à étudier minutieusement les conséquences juridiques et politiques de la mise en application de l’accord de Brexit, reporté au-delà du 31 octobre.

Pour la première fois, les députés de la Chambre des communes ont accepté mardi 22 octobre au soir, par 329 voix contre 299, d’examiner le projet de loi de mise en application de l’accord de Brexit négocié par le gouvernement.

Le premier ministre britannique Boris Johnson qui voyait là une première lueur d’espoir a déchanté lorsque, lors d’un second vote, les députés ont refusé, par 322 voix contre 308, sa proposition d’accélérer l’examen du projet de loi afin que le Royaume-Uni sorte de l’Union européenne le 31

SourceLA CROIX

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos