samedi, avril 10, 2021

Canada : 16 morts dans une fusillade en Nouvelle-Ecosse

Un homme âgé de 51 ans a tué au moins 16 personnes, dans la province canadienne de la Nouvelle-Ecosse (est), a annoncé, dimanche soir, la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, dimanche soir, par la commissaire de la GRC, Brenda Lucki.

L’auteur du massacre, Gabriel Wortman (51 ans) a également été éliminé au terme d’une cavale de plus de 12 heures, dans un endroit situé à 100 kilomètres environ du premier lieu où il a commis son forfait.

« Les motifs du suspect ne sont pas connus et les services antiterroristes ne sont pas impliqués dans l’enquête. Les événements ne sont pas considérés comme étant de nature terroriste », indique le communiqué.

Wortman, prothésiste dentaire de profession, a commis ses crimes dans plusieurs endroits et édifices, étalés sur une distance de 50 kilomètres.

Le premier bilan annoncé par la GRC faisait état d’une dizaine de morts au moins.

Le bilan actualisé de 16 morts est le pire déploré au Canada depuis la fusillade de l’Ecole Polytechnique de Montréal (1989) qui s’était soldée par 14 victimes, toutes des femmes.

La première intervention de la GRC a été effectuée, tard dans la soirée du samedi, à Portapique, une paisible zone rurale d’une centaine de résidents du comté de Clochester, située à une centaine de kilomètres au sud-est de la frontière entre les provinces de la Nouvelle-Ecosse et du Nouveau-Brunswick.

S’en est suivie une chasse à l’homme d’au moins douze heures, durant lesquelles Wortman s’est échappé à bord de plusieurs véhicules, dont une voiture de la gendarmerie.

La course-poursuite s’est soldée par l’élimination du dangereux fugitif à une station de service d’Enfield, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Halifax, capitale de la province de la Nouvelle-Ecosse.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos