mercredi, octobre 28, 2020

Cisjordanie : Bethléem fermée, après le confirmation des cas de coronavirus

Le gouvernement palestinien a annoncé la fermeture de Bethléem, au sud de la Cisjordanie, et l’annulation de toutes les réservations de touristes dans tous les hôtels de Cisjordanie, en raison de l’apparition de cas de contamination au coronavirus.

C’est ce qui ressort d’une réunion élargie, tenue à Ramallah, vendredi, qui comprenait un certain nombre de ministres, gouverneurs et dirigeants des services de sécurité en Cisjordanie, selon un communiqué du gouvernement.

Le gouvernement a décidé de « fermer la ville de Bethléem et d’empêcher les voyages à destination et en provenance de celle-ci, sauf en cas d’urgence, et d’annuler toutes les réservations des touristes dans tous les hôtels de Palestine ».

Il a également donné pour instruction aux services de sécurité de « prendre des mesures coercitives à l’égard de quiconque contreviendrait à la quarantaine ou mettrait en danger sa santé et celle d’autrui en l’arrêtant et en le soumettant à la quarantaine ».

Au cours de la réunion, le gouvernement a décidé que « la salle des opérations centrale resterait opérationnelle 24 heures sur 24 pour faire face à la crise et coordonner avec les cellules de crise qui ont été formées dans chaque gouvernorat ».

Le gouvernement palestinien a également interdit « de publier ou de diffuser les noms des personnes atteintes, ou de violer leur vie privée, sous peine de responsabilité légale, et d’établir un seul centre de quarantaine dans chaque gouvernorat, pour garantir que les personnes atteintes ne soient pas transférées d’un gouvernorat à l’autre ».

Jeudi, le Premier ministre palestinien, Muhammad Shtayyeh a déclaré, dans un discours télévisé, que le Président Mahmoud Abbas « avait publié un décret déclarant l’état d’urgence pour un mois, pour faire face à la menace du coronavirus « .

Vendredi dernier, la Palestine avait enregistré 16 cas de coronavirus, selon le ministre de la Santé Mai Kaileh.

Le nouveau coronavirus est apparu pour la première fois le 12 décembre 2019 à Wuhan, dans le centre de la Chine, et s’est propagé aujourd’hui à 94 pays, dont 14 pays arabes, provoquant la panique dans le monde, tandis que l’Organisation mondiale de la santé a déclaré une urgence à l’échelle internationale pour y faire face.

Le virus a infecté plus de 100 mille personnes dans le monde, dont environ 3 500 sont décédées, la plupart en Chine, en Corée du Sud, en Iran et en Italie, et a conduit à la suspension de la Omra et au report ou à l’annulation d’activités sportives, politiques et économiques à travers le monde dans un contexte d’accélération des efforts pour contenir la maladie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...