vendredi, octobre 23, 2020

CNN : L’alliance émirato-saoudienne se finira-t-elle ?

Courrier arabe

Plusieurs sont ceux qui pensent que le contrôle des villes du sud yéménite Aden et Abin par le conseil transitionnel séparatiste, soutenu par les Émirats arabes unis (EAU), prouve la profondeur du désaccord entre les EAU et l’Arabie saoudite.

Le réseau américain d’information en continu «CNN» a publié un article traitant les dimensions du conflit, et les impacts de l’administration du président américain Donald Trump sur ce sujet.

L’auteur «Tim Lester» initia son article en parlant des politiques étrangères des deux pays, et qui sont parfaitement homogènes, en commençant par la haine iranienne, la compagne contre le Qatar, passant par le soutien du coup d’état d’al-Sissi en Égypte, et allant jusqu’à l’amitié des princes héritiers «Mohamed ben Salmane» et «Mohamed ben Zayed», pour ensuite parler des désaccords qui commencent à monter à la surface, et de leurs conséquences sur l’administration américaine, en citant les fissures au sein de la coalition arabe, au sujet du conflit yéménite, et de la politique abordée avec l’Iran.

L’Arabie saoudite résistera-t-elle seule ?

Tim Lester estima que «les EAU qui s’étaient surpassés, en imposant leur contrôle sur les fractions yéménites au sud du pays, ont fini par comprendre qu’il était temps de finir la guerre, et que par leur retrait du Yémen, ils avaient envoyé un message à ben Salmane, pour le pousser à faire de même».

Il ajouta que «malgré les négociations amicales, que ben Zayed a mené en Arabie saoudite, au moment où le conseil transitionnel s’était emparé d’Aden, l’inévitable vérité des faits est que la guerre au Yémen est plus difficile depuis le retrait des EAU», indiquant que les Houthis n’hésiteront pas à en tirer profit de la situation.

Et bien que l’auteur ne cache pas la forte complicité émirato-saoudienne au sujet de la lutte contre l’extension iranienne, et le soutien des sanctions américaines imposées à Téhéran, il signale que les EAU se penchent vers de nouvelles méthodes, qu’ils commencent à adopter.

Lester explique que le changement de l’attitude émiratie envers l’Iran est principalement lié à l’économie des EAU, notamment «Dubaï» qui s’affectera du moindre conflit au Golfe, indiquant que si l’Arabie saoudite pouvait toujours exporter son pétrole vers les côtes de la Mer-Rouge, l’économie des EAU sera vite ruinée par les chocs extérieurs.

Dans ce contexte, Lester illustre les propos d’«Ayham Kamel» du groupe «Eurasia», qui affirma que «l’administration de Trump a abandonné ses alliés face à un Iran enflammé de vengeance, ce qui poussa les pays du Golfe à envisager une gestion autonome du conflit, et à agir chacun en fonction du bien de ses intérêts».

Au final, l’auteur voit que le mieux serait que les États-Unis continuent à soutenir l’axe émirato-saoudien pour maintenir l’équilibre avec le camp iranien, afin de préserver la paix dans la région, le plus longtemps possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...