lundi, octobre 26, 2020

Coronavirus : couvre-feu de 18h à 6h en Tunisie

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a décrété dans la soirée de mardi à mercredi un couvre-feu sur tout le territoire tunisien, dans le but de limiter la propagation du coronavirus (COVID-19) en Tunisie.

Annoncé lors d’un discours diffusé en direct par la télévision centrale « Tunisie Nationale », le chef d’Etat tunisien a précisé que cette mesure entre en vigueur à partir de demain, mercredi, jusqu’à nouvel ordre et ce, dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19.

Le couvre-feu sera appliqué de 18H00 de l’après-midi jusqu’au 06H00 heures du matin et sera assuré par des patrouilles mixtes (police, garde nationale et armée).

« Je m’adresse, aujourd’hui, après une série de mesures gouvernementales et après des concertations avec les experts et spécialistes, dans l’intention de proclamer des mesures supplémentaires en adéquation avec le développement de la donne mondiale liée à la pandémie mondiale du nouveau coronavirus « , a dit le président tunisien.

« La solutions la plus efficace est désormais, avant tout, entre vos mains vu la délicatesse de la situation et le danger que pourrait entraîner cette pandémie », a encore souligné M. Saïed, ajoutant que dans certains pays, touchés par le coronavirus, la courbe de la contamination n’a baissé que suite à une réaction responsable de leurs peuples en plus d’une stricte discipline et une application à la lettre des consignes et restrictions des autorités.

« Tout comme partout dans le monde, a-t-il ajouté, la Tunisie avait été endeuillée, dans le passe, par plusieurs épidémies faisant des dizaines de milliers de décès, mais pour cette épidémie de COVID-19, la propagation est plus rapide que prévu (…) « .

Auparavant, le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a déjà annoncé une série de mesures préventives dont la fermeture des cafés et restaurants à partir de 16H00 (heure locale), la suspension des compétitions sportives et culturelles outre la fermeture des souks (marchés) et des hamams (bains maures) en plus de l’interdiction de certains rassemblements non nécessaires.

M. Fakhfakh a également annoncé la fermeture totale de l’espace aérien et des frontières maritimes et terrestres du pays sauf pour les marchandises et les opérations de rapatriement.

Jusqu’au mardi, le ministère tunisien de la Santé a annoncé un dernier bilan de 24 cas confirmé de COVID-19 dont 14 cas importés et 10 cas de contamination communautaire locale, sans compter 5.957 patients déjà soumis à l’auto-isolement, dont 2.698 cas déjà sortis du suivi médical.

Jusqu’à présent, neuf parmi les 24 provinces du pays enregistrent des cas confirmés de COVID-19.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...

L’épidémie hors de contrôle aux États-Unis, où une «troisième vague» touche un grand nombre...

Vendredi 25 octobre, les États-Unis ont comptabilisé un peu plus de 83.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, surpassant largement le précédent record...

L’Azerbaïdjan a détruit six S-300 arméniens dans le Haut-Karabakh, selon son Président

Les forces armées azerbaïdjanaises ont détruit six systèmes de missiles antiaériens S-300 arméniens au cours des combats qui se poursuivent dans le Haut-Karabakh, a annoncé le...

Le gouvernement israélien entérine l’accord de normalisation avec le Bahreïn

Le gouvernement israélien a entériné, dimanche, l’accord de normalisation avec le Bahreïn. Il doit par la suite le soumettre à la Knesset pour sa ratification finale, selon le...

Barrage de la Renaissance : L’UE appelle l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à trouver...

L’Union européenne a invité, samedi, l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à travailler rigoureusement pour trouver un accord sur le grand Barrage de la Renaissance. C’est...