dimanche, juillet 25, 2021

Coronavirus: L’UA salue la Fondation Jack Ma pour son don des équipements médicaux

 L’Union africaine (UA) a déclaré lundi que les capacités de réponse de l’Afrique à l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19) avaient reçu un véritable coup de fouet grâce au matériel médical offert par la Fondation Jack Ma et la Fondation Alibaba.

D’énormes quantités de fournitures médicales offertes à 54 pays africains par la Fondation Jack Ma, une organisation chinoise, sont arrivées dimanche matin à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie, par un vol cargo d’Ethiopian Airlines.

Plusieurs hauts responsables du gouvernement éthiopien et d’autres pays et organismes africains ont assisté à la cérémonie organisée à cette occasion au terminal de fret de l’aéroport, et ont félicité la Chine pour son soutien à la lutte de l’Afrique contre la pandémie de COVID-19.

« Nous remercions les fondations Jack Ma et Alibaba pour cette généreuse contribution aux efforts du continent », a déclaré Edward Makaya, ambassadeur d’Afrique du Sud en Ethiopie et auprès de l’UA, selon un communiqué publié lundi par le bloc panafricain.

Les deux fondations s’étaient engagées à faire don de 100.000 masques médicaux, 20.000 kits de test et 1.000 combinaisons de protection et écrans faciaux à chacun des 54 pays du continent africain.

« Nous appelons nos ministères de la Santé à veiller à ce que ces équipements soient distribués et utilisés là où ils sont les plus nécessaires », a indiqué Mohamed Idriss Farah, ambassadeur de Djibouti, doyen du Corps diplomatique africain et président du Conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Le directeur adjoint du CDC Afrique, Ahmed Ogwell Ouma, a déclaré à Xinhua que la Chine avait déjà fait de très gros efforts pour contrôler cette épidémie.

« L’expérience de la Chine est très importante pour nous, parce que l’épidémie ne fait que commencer ici, alors qu’en Chine elle se termine. Cette expérience est donc très importante », a indiqué le directeur adjoint, soulignant que le gouvernement chinois n’avait pas hésité à partager son expérience avec les pays africains pour que ceux-ci puissent s’en inspirer et l’utiliser dans leur lutte contre l’épidémie de COVID-19.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos