dimanche, octobre 25, 2020

Coronavirus: près de 300 millions d’élèves dans le monde privés de classe

Treize pays dans le monde ont fermé leurs écoles afin d’éviter la propagation du Covid-19. Une décision qui affecte en tout 290,5 millions d’élèves. L’Unesco se préoccupe des conséquences pour les enfants et les jeunes défavorisés, dont la situation va être encore plus fragilisée par ces fermetures.

C’est la Chine qui la première a annoncé la fermeture de ses écoles le 28 janvier 2020 sur tout son territoire, Hong Kong et Macao compris. Cela représente plus de 233 millions d’enfants de 4 à 18 ans.

Comme des milliers écoles en Chine, le lycée Français de Shanghai est affecté par ces mesures. Après les vacances d’hiver, l’établissement scolaire annonce que les cours reprennent lundi 2 mars, mais à distance. Dans un communiqué, la direction explique ne pas être en mesure de dire quand elle sera autorisée à rouvrir le lycée.

La municipalité de Shanghai n’a toujours pas communiqué de date pour la reprise des cours. La direction prend en compte ce contexte difficile :  « Nous sommes conscients que les incertitudes sur la date de réouverture conduisent certaines familles à inscrire leurs enfants temporairement dans un autre établissement en Europe ou dans la région. »

Depuis, 13 autres pays ont emboîté le pas à la Chine, impactant 290,5 millions d’enfants des écoles primaires et secondaires. Cette mesure va avoir des conséquences si graves que l’ONU convoque une réunion d’urgence des ministres de l’Education le 10 mars pour mettre en place des stratégies pour assurer la continuité de l’enseignement et le droit à l’éducation.

La directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, l’annonce ce mercredi 4 mars : « Si les fermetures temporaires d’écoles pour cause de crise sanitaire ou autre ne sont malheureusement pas nouvelles, l’ampleur et la rapidité de la perturbation actuelle de l’éducation au niveau mondial sont sans précédent et, si elles se prolongent, pourraient menacer le droit à l’éducation.»

Neuf autres pays envisagent de prendre les mêmes mesures, ce qui signifierait que 180 millions d’enfants supplémentaires seraient privés d’école.
L’Asie en première ligne

Le Japon a annoncé la fermeture des écoles le 26 février. Seize millions de petits Japonais sont affectés par cette mesure. Une décision prise par le Premier ministre Shinzo Abe qui a choqué les parents mais aussi les élus et les personnels enseignants qui ont dû s’adapter sans préparation à une situation aux conséquences lourdes pour tous.

« Je suis vraiment en colère contre cette décision qui ne va en rien servir à protéger les enfants, au contraire. Que va-t-on en faire ? Les laisser seuls à la maison ? Les envoyer à la garderie, où la promiscuité est pire encore ? J’aurais bien aimé que le gouvernement y réfléchisse davantage », dit à l’Agence France-Presse une mère de deux enfants de 4 et 7 ans.

Toutes les entreprises liées au secteur scolaire, comme les fournisseurs de repas, et les agriculteurs, qui eux-mêmes fournissent la matière première aux cantines scolaires, subissent les conséquences de cette décision.

La Corée du Sud, pour le moment, n’a décidé la fermeture que de certaines écoles. Les vacances scolaires, qui se terminaient la dernière semaine de janvier ou la première semaine de février, ont été prolongées.

A Gunsan, une ville du nord du pays où un cas de coronavirus a été confirmé, toutes les écoles maternelles, primaires et secondaires, ont été fermées pendant deux semaines.
Des écoles fermées au Moyen-Orient

Tous les pays de la zone ayant des cas avérés de personnes touchées par le Covid-19 ont fermé la totalité des établissements scolaires. C’est ainsi que 14 millions d’enfants et de jeunes Iraniens ne vont plus à l’école.

7 millions de jeunes Irakiens sont aussi confinés à la maison ainsi que plus d’un million de petits Libanais. Les Emirats Arabes Unis ont pris la même décision qui concerne un peu plus d’un million d’enfants.
L’Italie principal foyer du coronavirus en Europe

Le Premier ministre italien a provoqué un tollé quand il a annoncé mercredi 4 mars la fermeture de toutes les écoles, primaires et secondaires (ainsi que des universités)  jusqu’au 15 mars. Cela touche plus de 9 millions d’enfants. Giuseppe Conte s’est appuyé sur l’avis de la commission scientifique qui avait déjà conseillé la suspension pour un mois de toutes les compétitions sportives.

Le ministre de la Santé Speranza y était également favorable mais les experts de la Protection civile estiment la mesure « inefficace ». Le gouvernement italien devrait voter des aides afin de compenser les parents obligés de rester à la maison pour garder leurs enfants.

La France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Grèce ont décidé de fermetures limitées aux villes où des cas de Covid-19 ont été certifiés. En France, 13 communes dans l’Oise, la Haute-Savoie et le Morbihan, ont demandé à leurs élèves d’attendre le 14 mars pour reprendre les cours.
Des conséquences graves

L’Unesco alerte sur les coûts élevés de cette déscolarisation, à la fois du point de vue économique et social.  « Les parents qui travaillent sont obligés de prendre des congés pour garder leurs enfants qui ne peuvent pas aller à l’école ce qui entraîne une perte de salaire et peut impacter la productivité ».

De même qu’en cas de fermeture des écoles, les parents sont sollicités pour faciliter l’apprentissage de leurs enfants, « ce qui est très difficile pour certains ne disposant pas de l’éducation ni des ressources nécessaires. »

Si de nombreux pays, notamment la Chine, mettent en place des cours à distance, l’agence de l’ONU rappelle que l’accès à Internet n’est pas le même pour tous, certaines régions n’ont peu voire pas de connexion Internet.

Mais cela affecte également la santé. Pour de nombreux enfants, l’école est le seul endroit où ils ont une alimentation saine rappellent les experts de l’ONU.

Cette crise nous rappelle que 263 millions d’enfants et d’adolescents sont déscolarisés dans le monde, ce malgré les efforts menés pendant des décennies pour que tous les enfants puissent aller à l’école.

SourceTV5MONDE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Tensions autour du barrage de la Renaissance entre l’Égypte et l’Éthiopie après des déclarations...

Les tensions entre l'Éthiopie et l'Égypte sont vives depuis plusieurs mois autour du barrage de la Renaissance (Gerd). Un conflit dont le président américain,...

Sept cadavres, dont 3 Marocains et un Égyptien, découverts dans un conteneur venant de...

Les restes humains de sept personnes ont été découverts en état avancé de décomposition par la police paraguayenne dans un conteneur en provenance de...

France/ Covid-19 : nouveau record de 45 422 contaminations en 24 heures

La France a enregistré un nouveau record absolu de contaminations au coronavirus avec 45 422 nouveaux cas en 24 heures, a annoncé samedi soir...

Sources : «Les Émirats arabes unis cherchent à entraver la réconciliation entre les pays du...

Des sources privées ont raconté que «les Émirats arabes unis (EAU) cherchaient à entraver la réconciliation que les pays du Golfe tentent de mettre...

Le Qatar, l’Arabie saoudite et d’autres pays arabes félicitent la signature du cessez-le-feu en...

Le Qatar et l’Arabie saoudite, ainsi que plusieurs autres pays arabes ont félicité les deux parties libyennes pour l’accord du cessez-le-feu qu’ils ont pu...