lundi, octobre 26, 2020

Coronavirus : Tebboune interdit tout rassemblement en Algérie

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a annoncé, mardi, une série de décisions en vue d’endiguer la propagation du coronavirus, notamment la fermeture de toutes les frontières terrestres avec les pays voisins et l’interdiction des rassemblements et des marches « quelles que soient leur forme et leur nature ».

Dans un discours retransmis par la télévision nationale, Tebboune a déclaré: « J’ai présidé, il y a quelques heures, une réunion sur les répercussions de la propagation de cette épidémie, en présence du Premier ministre, de nombre de ministres et de hauts responsables concernés directement par la question. La réunion a débouché sur une série de décisions ».

« La pandémie de Coronavirus est une question de sécurité nationale et sanitaire, même si cette question restreint temporairement les libertés », a-t-il ajouté.

Le ministère algérien de la Santé a annoncé, lundi, l’enregistrement de 5 nouveaux cas de contamination par le Coronavirus, portant le bilan à 60 cas confirmés dans le pays.

Par ailleurs, Tebboune a indiqué qu’il s’agit de « la fermeture de toutes les frontières terrestres avec les pays voisins avec éventualité d’autoriser des déplacements de personnes dans des cas exceptionnels, de commun accord avec les Gouvernements des pays concernés, la suspension immédiate de tous les vols de et vers l’Algérie, à l’exception des avions cargos ne transportant aucun voyageur et la fermeture immédiate de la navigation maritime, à l’exception des navires de charge transportant des marchandises et des biens »

Il s’agit également de « la désinfection immédiate de tous les moyens de transport public aux niveau national et de wilaya, ainsi que les stations de transport de voyageurs, l’interdiction des rassemblements et des marches quelles que soient leur forme et leur nature et isolement de tout endroit suspecté d’être un foyer de la pandémie », outre « l’interdiction d’exportation de tout produit stratégique, soit-il médical ou alimentaire jusqu’à la fin de la crise, à l’effet de préserver les réserves stratégiques nationales », rapporte l’agence de presse algérienne (APS, Officiel).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...

L’épidémie hors de contrôle aux États-Unis, où une «troisième vague» touche un grand nombre...

Vendredi 25 octobre, les États-Unis ont comptabilisé un peu plus de 83.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, surpassant largement le précédent record...

L’Azerbaïdjan a détruit six S-300 arméniens dans le Haut-Karabakh, selon son Président

Les forces armées azerbaïdjanaises ont détruit six systèmes de missiles antiaériens S-300 arméniens au cours des combats qui se poursuivent dans le Haut-Karabakh, a annoncé le...

Le gouvernement israélien entérine l’accord de normalisation avec le Bahreïn

Le gouvernement israélien a entériné, dimanche, l’accord de normalisation avec le Bahreïn. Il doit par la suite le soumettre à la Knesset pour sa ratification finale, selon le...

Barrage de la Renaissance : L’UE appelle l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à trouver...

L’Union européenne a invité, samedi, l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à travailler rigoureusement pour trouver un accord sur le grand Barrage de la Renaissance. C’est...