vendredi, janvier 22, 2021

Covid-19/Brésil: le bilan dépasse le million cas

Le Brésil a franchi vendredi la barre du million de cas de contaminations au coronavirus, signe d’une épidémie qui progresse toujours dans un monde que le déconfinement rend « dangereux », selon l’OMS.

Avant le Brésil, seuls les Etats-Unis avaient passé ce seuil symbolique du million de cas. Le géant latino-américain va aussi probablement franchir la barre des 50.000 morts après avoir atteint 48.954 décès vendredi, devenant le deuxième pays où le Covid-19 tue le plus dans le monde.

Depuis le début de juin, le Brésil, nouvel épicentre mondial de la pandémie, a enregistré plus de nouvelles contaminations (518.000) et de décès (19.000) qu’aucun autre pays au monde, selon une compilation de l’AFP.

Et si le virus ralentit sa progression en Europe, où le déconfinement se poursuit, il continue en revanche à s’étendre inexorablement en Amérique latine.

Le bilan de l’épidémie au Mexique a dépassé vendredi le seuil des 20.000 morts, a annoncé le gouvernement, qui a également fait état de plus de 5.000 nouveaux cas de contamination en une seule journée.

Les autorités de Mexico ont du coup retardé d’une semaine la reprise dans la capitale d’activités économiques, initialement prévue lundi, pour tenter de réduire le nombre de contaminations et faire baisser les hospitalisations.

– 2.000 morts –

La Colombie a enregistré de son côté le chiffre record de 95 morts en une seule journée vendredi, franchissant du coup la barre des 2.000 morts depuis le début de l’épidémie.

Celle-ci est encore loin de reculer ailleurs dans le monde. Le Maroc a fait état d’une hausse record du nombre de contaminations avec 539 nouveaux cas, soit le bilan quotidien le plus élevé dans le royaume depuis l’annonce du premier cas en mars.

Ce qui n’a pas empêché le gouvernement marocain d’annoncer vendredi un nouvel assouplissement des restrictions en vigueur depuis la mi-mars.

Et c’est bien ce qui inquiète l’Organisation mondiale de la santé. Le monde est entré dans « une phase dangereuse », a mis en garde vendredi l’OMS.

« Le virus continue de se propager rapidement, il reste mortel et la plupart des personnes restent exposées », a averti le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, précisant que ses services avaient recensé jeudi plus de 150.000 nouveaux cas, un record sur une seule journée depuis le début de l’épidémie.

– « Phase nouvelle et dangereuse » –

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos