lundi, octobre 26, 2020

Covid-19/Égypte: des médecins arrêtés pour leur opinion sur la gestion de la pandémie

Le Syndicat des médecins égyptiens a demandé, mardi 16 juin, aux autorités de libérer cinq médecins arrêtés pour avoir critiqué la gestion par le gouvernement de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.

Dans une lettre adressée au procureur général et publiée sur sa page Facebook mardi, l’organisation a appelé à la « libération rapide » de ses membres arrêtés « après avoir publié leur opinion sur la pandémie » sur les réseaux sociaux.

« Ces incidents à répétition propagent le désespoir et une peur croissante dans les rangs des médecins, à un moment difficile », a indiqué le syndicat dans sa lettre.

Accusés de « diffusion de fausses informations », « d’appartenance à un groupe terroriste » et « de porter atteinte à la sécurité de l’Etat », les cinq praticiens sont toujours en détention provisoire, a indiqué une source sécuritaire, sous couvert d’anonymat.

« Nous n’avons pas de masques pour les médecins ni d’équipements de protection pour les équipes médicales en Egypte, mais nous en offrons à la Chine et à l’Italie ! », s’était offusqué l’un d’entre eux, Hani Bakr, sur sa page Facebook début avril, avant d’être arrêté.

« Possible effondrement total »

Depuis fin mai, les autorités rapportent plus de 1 000 nouvelles infections quotidiennes, et le syndicat des médecins a mis en garde contre un « possible effondrement total » du système de santé si les autorités ne réagissaient pas. Le syndicat représente les quelque 110 000 médecins que compte le pays.

Depuis le début de la crise, les médecins ont maintes fois interpellé les autorités sur le sort des soignants, sous-équipés et peu préparés à faire face au virus.

Ils ont également appelé à mettre en place un confinement total afin d’enrayer la pandémie. Une mesure un temps considérée par Le Caire puis abandonnée. En mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait prévenu que 13 % des contaminations en Egypte touchaient le personnel soignant.

A ce jour, selon les données de l’université Johns Hopkins, 47 856 cas de contamination au coronavirus et 1 766 décès dus au Covid-19 ont officiellement été recensés en Egypte, deuxième pays le plus touché du continent après l’Afrique du Sud.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...

L’épidémie hors de contrôle aux États-Unis, où une «troisième vague» touche un grand nombre...

Vendredi 25 octobre, les États-Unis ont comptabilisé un peu plus de 83.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, surpassant largement le précédent record...

L’Azerbaïdjan a détruit six S-300 arméniens dans le Haut-Karabakh, selon son Président

Les forces armées azerbaïdjanaises ont détruit six systèmes de missiles antiaériens S-300 arméniens au cours des combats qui se poursuivent dans le Haut-Karabakh, a annoncé le...

Le gouvernement israélien entérine l’accord de normalisation avec le Bahreïn

Le gouvernement israélien a entériné, dimanche, l’accord de normalisation avec le Bahreïn. Il doit par la suite le soumettre à la Knesset pour sa ratification finale, selon le...

Barrage de la Renaissance : L’UE appelle l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à trouver...

L’Union européenne a invité, samedi, l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à travailler rigoureusement pour trouver un accord sur le grand Barrage de la Renaissance. C’est...