samedi, octobre 23, 2021

Covid-19 : l’Algérie impose de nouveau l’interdiction des rassemblements jusqu’à nouvel ordre

L’Algérie a annoncé, jeudi, l’interdiction de tous les rassemblements dans le cadre des nouvelles mesures visant à freiner le rythme accéléré de la propagation de la pandémie.

C’est ce qui ressort du communiqué du gouvernement algérien, à l’issue de sa réunion d’évaluation de la situation épidémique dans le pays, présidée par le premier ministre, Abdelaziz Djerad.

En mars dernier, les autorités algériennes avaient imposé l’interdiction de rassemblement, en vue d’endiguer la propagation du coronavirus. Une mesure qui a pris fin en septembre dernier.

Durant la période écoulée, l’Algérie a connu un rythme rapide de contaminations par le coronavirus, enregistrant, mercredi, 548 nouvelles contaminations ce qui a porté le nombre total de cas confirmés à 59 527 dont 1 999 cas de décès.

« Un plan d’action d’urgence a été décidé immédiatement, ainsi que des mesures précises et progressives afin de limiter la propagation de la pandémie, tout en fournissant les renforts humains et logistiques à même de garantir la meilleure assistance possible aux patients », selon le même communiqué.

Et de souligner que les mesures les plus importantes de ce plan sont « d’interdire l’organisation des rencontres, des séminaires, des réunions ou tout autre rassemblement pouvant représenter un facteur de propagation de la pandémie, et ce jusqu’à nouvel ordre ».

Le plan comprend également « le renforcement des mesures de prévention relatives à la santé et à la sécurité et l’instauration d’une stratégie de communication plus efficace, ainsi qu’appliquer strictement les mesures coercitives», selon le communiqué officiel du gouvernement algérien.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos