dimanche, octobre 25, 2020

Covid-19 : « le Canada n’a pas l’intention de fermer ses frontières », dit Trudeau

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a souligné, jeudi, que le Canada n’envisage pas de fermer ses frontières à cause de la propagation du COVID-19, ont rapporté des médias locaux.

« Le Canada n’interdirait pas au voyageurs étrangers en provenance de pays aux prises avec le COVID-19 d’entrer au pays, a-t-il lancé.

« Les réactions instinctives ne contribueraient pas à arrêter la propagation du nouveau virus », a dit Trudeau, précisant que la démarche adoptée par Ottawa diffère de celle d’autres pays, notamment alliés, dans une allusion faite au voisin du Sud, les Etats-Unis qui ont interdit l’accès sur leur sol aux personnes en provenance des pays touchés par la pandémie.

« Les décisions prises par notre gouvernement sont basées sur les meilleures recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des formidables experts en santé qui travaillent au Canada et dans le monde », a-t-il argumenté.

La démarche du gouvernement, a-t-il relevé, consiste à « informer les Canadiens de la meilleure façon de protéger leur famille et à agir sur les conseils d’experts en santé afin d’élaborer une réponse active et à jour à chaque étape du processus ».

Notons que Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, avait souligné, mercredi, en conférence de presse, que « la fermeture des frontières n’est pas une façon efficace de contenir le virus ».

« Les mesures à la frontière fonctionnent mieux lorsqu’elles visent à informer les voyageurs des symptômes et de ce qu’ils doivent faire s’ils tombent malades », avait-elle encore dit.

Quatorze nouveaux cas de contamination au COVID-19 ont été enregistrés, jeudi, au Canada, portant le nombre total de personnes atteints de la pandémie depuis son apparition dans ce pays à 47.

Apparu pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan (centre), le 12 décembre 2019, le COVID-19 s’est propagé dans 85 pays, provoquant un état de panique et de psychose partout dans le monde.

L’OMS avait décrété, à la fin du mois de janvier dernier, l’état d’urgence à l’échelle moniale, pour faire face à cette propagation rapide.

Plus de 100 mille personnes ont été touchées et 3300 décès ont été enregistrés à cause de a pandémie, dont la majorité en Chine, en Iran, en Corée du sud et en Italie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’épidémie hors de contrôle aux États-Unis, où une «troisième vague» touche un grand nombre...

Vendredi 25 octobre, les États-Unis ont comptabilisé un peu plus de 83.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, surpassant largement le précédent record...

L’Azerbaïdjan a détruit six S-300 arméniens dans le Haut-Karabakh, selon son Président

Les forces armées azerbaïdjanaises ont détruit six systèmes de missiles antiaériens S-300 arméniens au cours des combats qui se poursuivent dans le Haut-Karabakh, a annoncé le...

Le gouvernement israélien entérine l’accord de normalisation avec le Bahreïn

Le gouvernement israélien a entériné, dimanche, l’accord de normalisation avec le Bahreïn. Il doit par la suite le soumettre à la Knesset pour sa ratification finale, selon le...

Barrage de la Renaissance : L’UE appelle l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à trouver...

L’Union européenne a invité, samedi, l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à travailler rigoureusement pour trouver un accord sur le grand Barrage de la Renaissance. C’est...

Tensions autour du barrage de la Renaissance entre l’Égypte et l’Éthiopie après des déclarations...

Les tensions entre l'Éthiopie et l'Égypte sont vives depuis plusieurs mois autour du barrage de la Renaissance (Gerd). Un conflit dont le président américain,...