mercredi, octobre 28, 2020

Covid-19 : près d’un milliard d’élèves et étudiants affectés par la fermeture des écoles et universités, selon l’ONU

Le nombre d’enfants, de jeunes et d’adultes ne fréquentant plus les écoles ou les universités en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19 s’envole, alors que les gouvernements de 115 pays ont annoncé ou mis en place des mesures de fermeture d’institutions éducatives afin de tenter de contenir cette pandémie, a indiqué l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Selon le suivi effectué par l’agence onusienne en date du 17 mars (voir carte), 105 pays ont fermé les établissements scolaires sur l’ensemble de leur territoire, affectant plus de 959,2 millions d’enfants et de jeunes alors que dix pays ont procédé à des fermetures localisées, rapporte l’ONU sur son site.

Il y a à peine deux semaines, l’UNESCO enregistrait des fermetures d’écoles dans 13 pays, perturbant l’éducation de plus de 290 millions d’élèves dans le monde. Déjà, l’UNESCO estimait que ce chiffre était sans précédent.

L’agence onusienne avait annoncé qu’elle allait apporter un soutien immédiat aux pays, notamment en proposant des solutions pour un enseignement à distance inclusif, rapporte encore l’ONU.

« Nous œuvrons avec les États pour assurer la continuité de l’apprentissage pour tous, en particulier pour les enfants et les jeunes défavorisés qui ont tendance à être les plus touchés par les fermetures d’écoles », avait déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay.

« Si les fermetures temporaires d’écoles pour cause de crise sanitaire ou autre ne sont malheureusement pas nouvelles, l’ampleur et la rapidité de la perturbation actuelle de l’éducation au niveau mondial sont sans précédent et, si elles se prolongent, pourraient menacer le droit à l’éducation », avait-t-elle ajouté.

Le 10 mars, l’UNESCO avait convoqué une réunion d’urgence des ministres de l’éducation par visioconférence afin de partager les réponses et les stratégies visant à maintenir la continuité de l’apprentissage et à assurer l’inclusion et l’équité.

Pas moins de 72 pays étaient représentés à cette visioconférence, dont 27 ministres et 37 hauts-fonctionnaires.

 » Nous entrons en territoire inconnu et nous travaillons avec les États pour trouver des solutions de haute technologie, de basse technologie et sans technologie pour assurer la continuité de l’apprentissage », avait déclaré la cheffe de l’UNESCO.

Pour piloter la réponse mondiale, l’UNESCO a annoncé la semaine dernière la création d’un « groupe de travail d’urgence UNESCO-Covid-19 » qui apportera son soutien aux réponses nationales et partagera les réponses politiques ayant fait la preuve de leur efficacité en se concentrant sur les pays les plus vulnérables.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...