lundi, juin 14, 2021

Davos du Désert : Grosse déception pour Mohammed ben Salmane

Courrier arabe

L’édition 2019 du «Davos du désert», tenue à Riyadh, s’est achevée ce vendredi, 1èr novembre, annonçant seulement 20 milliards de dollars de conventions d’investissements, par rapport à 56 milliards de dollars réalisés l’an dernier, reflétant l’échec et la déception du prince héritier saoudien «Mohamed ben Salmane» (MBS), dont la vision projetée est tombée à l’eau.

Selon le rapport de l’agence «Reuters», la compagnie pétrolière saoudienne «Aramco» a pu obtenir la plupart des accords d’investissement, ce qui indique que MBS a échoué à atteindre son vison prévu pour 2030, rêvant d’investir loin du pétrole.

En organisant la troisième édition du «Forum Investment Initiative», l’Arabie saoudite cherchait à exposer le futur du royaume, loin du pétrole, mais elle a échoué, selon les analystes, dû à l’affaire Khashoggi, et à la guerre au Yémen.

Les analystes expliquent que l’assassinat du journaliste saoudien au consulat de son pays à Istanbul, par les renseignements secrets saoudiens, les continuelles violations commises par les forces saoudiennes au Yémen, et les compagnes arbitraires lancées par les autorités saoudiennes, contre les opposants du prince héritier, empêchent les compagnies de traiter avec l’Arabie saoudite, craignant leurs réputations internationales.

Notons que le forum économique mondial «Davos» s’était objecté au fait que l’Arabie saoudite attribue son nom au «forum d’investissement saoudien», que Riyadh a baptisé «Davos du désert», menaçant de recourir à la loi «pour protéger son nom, de l’utilisation illégale».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos