samedi, octobre 1, 2022

Des Vénézuéliens rentrent au pays après les promesses d’aides du président

Un total de 97 Vénézuéliens, sur le demi-million arrivés au Pérou après avoir fui la crise économique au Venezuela, ont décidé de retourner chez eux dans un avion envoyé lundi par le gouvernement de Nicolas Maduro.
Ce groupe de Vénézuéliens, dont 22 enfants et quatre femmes enceintes, bénéficie du plan gouvernemental vénézuélien « Retour à la patrie », a raconté à l’AFP l’un d’entre eux, Miguel Materano, 42 ans. « Je vais chercher un travail là-bas (au Venezuela), le gouvernement a promis qu’il allait nous aider », a-t-il ajouté, précisant qu’il avait décidé de rentrer chez lui à cause de sa « mauvaise situation ici au Pérou et de la xénophobie » vis-à-vis des migrants vénézuéliens.
L’avion, appartenant à la compagnie d’Etat vénézuélienne Conviasa devait décoller après 18 heures locales de l’aéroport international de Lima, pour un vol de cinq heures jusqu’à Caracas, au Venezuela. « Au revoir le Pérou », ont scandé les passagers en entrant dans les bureaux d’immigration et de contrôle de sécurité du terminal avant de monter à bord de leur vol. Le groupe de Vénézuéliens a dormi dimanche dans un hôtel proche de l’ambassade du Venezuela à Lima, où ils ont été nourris et ont été pris en charge médicalement, a déclaré un fonctionnaire de l’ambassade vénézuélienne qui a requis l’anonymat, à l’attention des journalistes présents à l’aéroport.

Plan politique de Maduro ?
Vendredi, le ministre de la communication du Venezuela, Jorge Rodríguez, avait assuré que les compatriotes ayant abandonné le pays « reviendront » après les récentes réformes économiques adoptées la semaine dernière par le gouvernement de Nicolas Maduro pour lutter contre l’hyperinflation, que le Fonds monétaire international (FMI) estime à 1 000 000 % pour 2018.
« Je n’ai pas le moindre doute que ce vol (…) fait partie d’une manœuvre politique dirigée par Nicolas Maduro lui-même, qui cherche uniquement à discréditer la diaspora vénézuélienne au Pérou », a déclaré à l’AFP Oscar Perez, qui dirige un groupe de Vénézuéliens à Lima. Il craint une instrumentalisation de ces retours au pays : « Nous verrons dans les prochains jours Nicolas Maduro à la radio et à la télévision racontant (…) que le Pérou nous traite mal ».
Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), sur les 2,3 millions de Vénézuéliens (7 % de la population totale) vivant à l’étranger, depuis 2015, plus de 1,6 million ont fui leur pays en proie à une crise économique et politique.
Quatre-vingt-dix pour cent d’entre eux se sont réfugiés dans les pays voisins, pour échapper au manque de médicaments et de biens de premières nécessités, et au coût de la vie élevé.
Passeport et statut de réfugié
Un grand nombre de Vénézuéliens s’est réfugiée au Brésil, où la population locale a eu des réactions xénophobes, et, selon des chiffres officiels, plus de 400 200 d’entre eux se trouvent au Pérou – en 2016, seuls 6 615 Vénézuéliens résidaient dans ce pays.
Face à cet afflux massif, Lima a décidé samedi d’exiger leurs passeports, autorisant toutefois l’entrée des femmes enceintes, des personnes de plus de 70 ans, et d’enfants venus rejoindre leurs parents, à condition qu’ils demandent le statut de réfugié dès leur arrivée.
La demande du statut de réfugié permet aux Vénézuéliens de rester légalement au Pérou et d’y exercer un emploi, en attendant une solution définitive à leur situation.

SourceAgences

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord Stream comme un "acte de terrorisme sans précédent soutenu par un Etat". C'est ce qui ressort...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle cessait la diffusion de ses programmes radiophoniques en dix langues, dont l'arabe, le persan, le...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), le taux d’inflation a atteint 5,6%...

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que les dommages détectés sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 pourraient être causés par...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here