lundi, janvier 30, 2023

Égypte: une nouvelle vague d’exécutions attendue après l’Aïd al-Fitr

Courrier arabe

Des sources judiciaires égyptiennes ont affirmé que les services de sécurité attendent la fin du congé de l’Aïd qui débutera demain lundi pour l’exécution de 17 civils dont le jugement a été rendu il y a quelques jours par le tribunal militaire dans l’affaire des attentats à la bombe contre trois églises survenus en 2017.

La Cour suprême des recours militaire a confirmé le jugement du tribunal pénal militaire d’Alexandrie: exécution par pendaison de 17 personnes accusées, peine à perpétuité pour 19 personnes dont une femme, peine de 15 ans de prison pour 8 accusées dont un enfant, et enfin une peine de 10 ans de prison contre un autre accusé.

L’ordonnance de renvoi délivrée par le parquet militaire a accusé Izzat al-Ahmar, Mohab Mostafa et Amrou Saâd Abass de diriger un groupe créé en violation des dispositions de la loi dans le but de troubler l’ordre public, empêcher les institutions de l’État d’exercer leurs fonctions et d’atteintes aux libertés individuelles.

Le tribunal militaire a accusé ces trois personnes avec Walid Abou Al Majd de financer ce groupe. Elle a également accusé Hamada Jomaâ, Mohamed Mobzrak Abdessalam et Salama Ahmed Salama de former des personnes dans la fabrication des armes et des explosifs, dans l’utilisation des moyens de communication électroniques et sans fil ainsi que dans les techniques de combat.

Le tribunal a aussi inculpé Mohab Mostafa et Walid Abou Al Majd avec le kamikaze Mahmoud Chafiq Mohammed Mostafa pour avoir planifié l’attentat de l’église de Saint-Pierre.

Selon le tribunal, Amrou Saâd Abass et Walid Abou Al-Majd ont reçu de l’accusé Houssem Nabil un engin explosif qui contient cinq kilogrammes de nitrate d’ammonium.

Selon le mouvement des socialistes révolutionnaires égyptiens, l’Égypte a enregistré le plus grand nombre d’exécutions dans son histoire dans les 4 dernières années.

Le mouvement souligne qu’entre le 7 mars 2015 et le 20 février 2019, les autorités ont exécuté 47 opposants sans notification préalable. De plus, 59 personnes sont en attente d’exécution après être passées par tous les stades de procédure.

Le bureau de l’ONU des droits de l’Homme a affirmé qu’il a reçu des rapports inquiétants concernant la condamnation de personnes en l’absence d’un processus juridique approprié.

Le bureau a exhorté les autorités égyptiennes à arrêter toutes les exécutions et réviser les affaires qui concernent les peines de mort afin de s’aligner avec les obligations internationales de l’Égypte en matière des droits de l’Homme, en appelant également les même autorités à mener des investigations crédibles, indépendantes et objectives à propos des allégations de tortures.

Par ailleurs, le journal britannique  » The Times  » a révélé que plus de 2400 opposants ont été condamnés à mort en Égypte depuis qu’al-Sissi a pris le pouvoir en soulignant que la forte augmentation du nombre d’exécutions représente une crise au niveau de la situation des droits de l’Homme. Cette pratique entre selon le même journal dans le cadre de la campagne répressive qu’al-Sissi mène contre ses opposants.

Dernières infos

Le Qatar soutient les efforts visant à juger le régime syrien pour l’attaque au Chlore de Douma

Le Qatar a annoncé, samedi, son soutien aux efforts...

Cisjordanie : des colons israéliens attaquent des maisons et des magasins palestiniens

Des colons israéliens ont incendié une maison palestinienne et...

Tunisie/ Législatives anticipées: le taux de participation s’élève à 11,3%

Le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections...

À ne pas rater

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Biden: Washington s’engage à assurer la sécurité des EAU et des partenaires du Moyen-Orient

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mardi, son...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

Plus de 50 mille migrants morts ou disparus dans le monde depuis 2014 (OIM)

Plus de 50 000 décès ont été enregistrés sur les différentes routes migratoires du monde depuis 2014, a indiqué, mercredi, l’Organisation internationale pour les...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here