jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

En 2020, des millions de personnes seront confrontées à la faim, notamment en Afrique subsaharienne

L’Afrique subsaharienne, sera l’une des régions les plus frappées par la faim en 2020, a prévenu, mardi, le Programme alimentaire mondial (PAM).

«Des millions de personnes auront besoin d’une aide alimentaire au Zimbabwe, au Soudan du Sud, en République Démocratique du Congo et dans la région du Sahel central dans les mois à venir », a précisé l’agence onusienne dans un rapport rendu public le 31 décembre.

« Dans certains pays, nous voyons les conflits et l’instabilité se combiner à des conditions climatiques extrêmes, forçant les gens à quitter leurs foyers, leurs fermes et leurs lieux de travail. Dans d’autres, les chocs climatiques se produisent en même temps que l’effondrement économique et laissent des millions de personnes au bord du dénuement et de la faim », a déclaré David Beasley, Directeur exécutif du PAM cité dans le communiqué.

L’agence onusienne note, en outre, qu’au Zimbabwe, par exemple, la situation est de plus en plus précaire alors que le pays entre au plus fort de sa « période de soudure », pendant laquelle la nourriture est la plus rare.

« Le nombre de personnes souffrant de la faim au Zimbabwe a atteint son plus haut niveau en dix ans », rappelle la même source, ajoutant qu’elle prévoit d’apporter une aide à plus de 4 millions de personnes dans ce pays et craint que l’impact d’une sécheresse régionale n’affecte d’autres pays au cours des premiers mois de l’année.

Le PAM estime, en outre qu’une enveloppe de plus de 10 milliards de dollars est nécessaire pour financer intégralement toutes ses opérations dans plus de 80 pays du monde en 2020.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos