jeudi, août 5, 2021

«En détresse, l’Allemagne refuse de vendre à Tel Aviv des dispositifs d’assistance respiratoire», selon un journal hébreu

Courrier arabe

Le journal israélien, Yediot Aharonot, a déclaré que la chancelière allemande Angela Merkel a refusé de vendre à Tel Aviv des dispositifs médicaux d’assistance respiratoire, fortement demandés à l’ombre de la crise du coronavirus, préférant de les garder pour son pays, qui en a terriblement besoin.

Selon le journal, Netanyahou avait demandé à Merkel, de lui vendre des équipements médicaux d’assistance respiratoire, lors de la conversation téléphonique, qui les avait liés dernièrement pour discuter des moyens de la lutte contre la propagation du coronavirus.

«Merkel lui a répondu que l’Allemagne ne pouvait rien lui fournir, car elle aussi était en manque, spécialement après avoir prêté des centaines d’équipements à la France», avait-il précisé.

Des équipements rares et précieux

Le quotidien hébreu signala, selon un responsable israélien qu’à priori il était impossible d’importer quoi que ce soit depuis l’Europe, «car les Européens ont déjà du mal à se débrouiller, vue la forte propagation du coronavirus au continent», avait-il détaillé.

Il indiqua «qu’Israël avait demandé à avoir des équipements médicaux, auprès de plusieurs pays», regrettant le fait qu’elle n’ait rien obtenu jusque-là.

Le journal indiqua, toutefois, selon un autre responsable israélien «que Tel Aviv mobilisait ses moyens pour chercher les équipements», signalant dans ce contexte, que «le chef du Mossad, Yossi Cohen s’est mis à exploiter ses relations personnelles qui le lient avec les chefs d’organisations secrètes, pour obtenir ce dont Israël a besoin».

Mercredi dernier, la chaîne officielle Kan avait révélé que «Cohen dirigeait une équipe chargée d’acheter près de 10 mille appareils depuis les États-Unis et un des pays du golfe», sans annoncer si l’accord avait été conclu ou pas, surtout depuis que les États-Unis sont devenus le pays le plus touché au monde par le coronavirus.

Pour le moment, Israël annonce avoir mobilisé 3 mille lits de réanimation, mais elle redoute qu’une forte propagation n’impose une demande aiguë, surtout après que le Premier ministre ait signalé que près de 2 millions d’Israéliens risquaient d’être contaminés.

Rappelant qu’après avoir annoncé le recensement de 425 nouveaux cas contaminés au Covid-19, en une seule journée, Israël, à elle seule, compte 12 décès et 3460 cas contaminés, dont 50 en état critique. À ce bilan s’ajoute un risque de propagation très élevé, qui menace le reste de la population, justifiant les craintes des autorités et leur angoisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos