lundi, novembre 28, 2022

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), le taux d’inflation a atteint 5,6% sur un an en France alors qu’il était déjà à 5,8% en août.

Et cette hausse reste relativement stable et constante puisque ce même taux était déjà de 5,1% en juillet.

Dans le détail et à titre d’exemple pour les secteurs les plus touchés, les prix à la consommation sur les produits alimentaires ont augmenté de 7,7% et ceux de l’énergie ont connu un bond de 22,2% en août.

Face à la situation, le gouvernement a versé, aux foyers les plus modestes, une « prime d’inflation » de 100 euros par ménage auxquels s’ajoutent 50 euros par enfants, le 15 septembre dernier.

Concernant les prix de l’énergie, la première ministre Elisabeth Borne a annoncé le prolongement du bouclier tarifaire pour 2023 avec un blocage de l’augmentation du gaz et de l’électricité à 15%.

Aux stations-service, une remise de 30 centime par litre de carburant, financée par l’Etat est également entrée en vigueur le 1er septembre dernier pour soulager les français.

Le distributeur Total, a quant à lui pris l’initiative d’accorder lui aussi une remise cumulable avec celle de l’Etat, de 20 centimes par litre.

Depuis, c’est la ruée sur les stations-service du groupe français et il faut parfois s’armer de patience pour en trouver une qui ne soit pas en rupture de stock ou submergée par des files d’attente monstrueuses.

À Nice, la station Total Access située sur la RN202 est littéralement prise d’assaut des qu’elle est livrée en carburants.

Jeudi matin, Moncef, livreur, y effectuait le plein de son véhicule après avoir fait le tour des autres stations pour trouver le plus avantageux.

« C’est quelque chose qu’on n’aurait jamais pensé: devoir faire le tour de la ville pour trouver l’essence la moins cher » souffle le père de famille pour qui « le prix des carburants est devenu un poids ».

Même son de cloche pour Alice, enseignante, qui reconnaît que « la situation est inquiétante » et que « si les prix continuent d’augmenter ça va devenir compliqué pour tout le monde ».

La jeune femme salue néanmoins les aides de l’Etat et le geste de Total « qui permettent d’avoir du gazole à 1,54 euros jeudi matin alors qu’il dépasserait les 2 euros s’il n’y avait pas de coup de pouce ».

Quelques kilomètres plus loin, sur le parking de l’enseigne Carrefour, deux retraités sortent une liste avant d’entrer dans leur hypermarché.

Ils assurent à l’Agence Anadolu que « cette liste permet de ne pas sortir du budget et de ce tenir aux besoins essentiels » de leur foyer.

Avec une « maigre retraite » dont ils ne précisent pas le montant, Corinne et Paul « s’adaptent à la situation » mais savent qu’ils vont « devoir faire une croix sur tout ce qui est superflu ».

« On n’imagine même plus de pouvoir partir en vacances, ce ne serait pas raisonnable à ce stade », déplore Corinne.

Elle explique que « lorsque la guerre a commencé en Ukraine » elle pensait que « les pénuries seraient provisoire » mais « rend compte désormais que si l’huile est à nouveau disponible dan le magasins, d’abord son prix a explosé mais les quantités sont rationnées à 3 bouteilles par caddie ».

Et peu importe les secteurs, les inquiétudes des français touchent l’ensemble de leurs dépenses.

Karima est arrivée de Paris en août avec sa famille, pour s’installer sur la Côte d’Azur.

Dès la rentrée, elle a souhaité inscrire ses trois enfants, dont l’un est champion de boxe, dans des clubs de sport.

Elle le dit clairement « certains sports ne sont plus accessibles pour les plus modestes » avec des licences qui atteignent « plus de 360 euros » pour « une année de natation avec seulement une heure par semaine ».

Elle aussi salue la participation de l’Etat, qui octroie un budget de 50 euros par enfant déductible du prix de la cotisation.

Elle a ainsi pu payer la licence de football de l’un de ses garçons « 130 euros au lieu de 180 euros » mais précisé qu’avec les équipements individuels à payer et les déplacements à financer, « la facture totale s’élève à plus de 400 euros ».

Côté gouvernement, l’hiver qui approche inquiète plus que jamais les autorités qui craignent des périodes de fortes tensions en cas de vague de froid intense.

Depuis la rentrée, l’Exécutif prépare les français à des « rationnements » et d’éventuelles « coupures » qui ne devraient cependant pas toucher les particuliers mais surtout les entreprises et collectivités.

Une campagne de communication doit démarrer début octobre pour inciter les consommateurs à réduire l’utilisation de leur chauffage et à adopter des gestes économiques.

À noter que depuis plusieurs jours, les membres du gouvernement se mettent eux-mêmes en scène en délaissant la chemise au profit d’un col roulé en laine pour le ministre de l’économie Bruno Le Maire ou encore en adoptant le port de la doudoune, pour la première ministre Elisabeth Borne.

SourceAgences

Dernières infos

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a...

Coupe du monde Qatar 2022 : Une initiative qatarie permet aux réfugiés de suivre le Mondial

L’association caritative qatarie «Qatar Charity» a lancé une initiative...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés de chauffage et d'eau chaude depuis près d'une semaine, du fait d'un ralentissement des interventions...

France/Campagnes de Macron en 2017 et 2022 : une enquête ouverte pour financement illégal

Une enquête a été ouverte par le PNF (parquet national financier), pour des faits de « favoritisme » et de « financement illégal de...

France – Gilets jaunes : Affrontements entre policiers et manifestants à Paris

Des violences ont éclaté, ce samedi, entre les forces de l'ordre et les manifestants, au cours d'une mobilisation des Gilets jaunes à Paris. Sur les...

L’Iran interdit l’importation d’automobiles françaises sur fond de tensions entre les deux pays

L'Iran a interdit l'importation d'automobiles françaises en raison du "comportement non professionnel" de ce pays, a annoncé, vendredi, le ministère de l'Industrie, des Mines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here