mercredi, décembre 1, 2021

France/Coronavirus: 1995 décès liés au Covid-19

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa progression en France, avec un bilan officiel de 1 995 morts, dont près de 300 survenus ces dernières 24 heures, et 32 964 cas confirmés vendredi soir. Dans 85 % des cas, les personnes décédées étaient âgées de plus de 70 ans.

Dans la matinée, Édouard Philippe avait annoncé une « vague extrêmement élevée » qui « déferle sur la France ».

Mais ces chiffres ne sont qu’une part de la réalité : de nombreux patients ne sont pas dépistés faute de tests en nombre suffisants, et seuls sont comptabilisés les décès en milieu hospitalier. Les décès à domicile ou en Ehpad passent pour l’instant sous les radars.

Selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, 15 732 malades sont désormais hospitalisés dans 623 établissements dont 3 787 cas lourds en réanimation, soit un nouvel afflux de 412 patients en une seule journée.

L’Île-de-France dans la tourmente
Après la région Grand-Est, particulièrement frappée par l’épidémie et où des mesures ont été mises en place pour soulager les structures existantes, c’est désormais vers la région d’Île-de-France que se tournent tous les regards.

Voici le détail de l’activité des hôpitaux en lien avec le coronavirus, le nombre de patients hospitalisés, le nombre actuel en réanimation, le nombre de patients retournés à leur domicile, et le nombre de décès. Les nuances de bleu vont vers le foncé en fonction du nombre de décès enregistrés :

Surmortalité de 6 % la semaine dernière
Selon des chiffres de l’Insee, la surmortalité (décès en surnombre par rapport aux tendances habituellement enregistrées) s’est élevée à 6 % au cours de la semaine du 16 au 22 mars.

Dans cinq régions, la surmortalité est significative : 37,8 % dans le Grand-Est, 17,3 % dans les Hauts-de-France, 21 % en Bourgogne-Franche-Comté, 35,7 % en Île-de-France et 39,2 % pour la Corse au cours de la même semaine, a dit Jérôme Salomon.

Il est clair que nous ne sommes qu’au début de la vague épidémique qui a submergé le Grand-Est et qui arrive désormais en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe à l’issue d’un conseil des ministres à l’Élysée, le deuxième en une semaine. C’est pourquoi, avec l’accord du président de la République, j’annonce aujourd’hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain, soit jusqu’au mercredi 15 avril, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos