samedi, octobre 31, 2020

France/Covid-19: 100 mille policiers et gendarmes mobilisés pour le confinement

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a précisé les mesures de confinement annoncées par le président Emmanuel Macron. Les personnes dans l’espace public devront être en mesure de justifier leur déplacement. 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur le territoire.

Le mot d’ordre est clair : « restez chez vous ! », a intimé le ministre de l’Intérieur lors d’un point presse après le discours d’Emmanuel Macron. Un vaste dispositif de contrôle des déplacements en France sera mis en place mardi 16 mars dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus et mobilisera 100 000 membres des forces de l’ordre, a déclaré ce lundi soir le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Jusqu’à 135 € d’amende

Les personnes qui circuleront devront être « en mesure de justifier leur déplacement ». Les amendes pourront aller jusqu’à 135 € en cas de déplacement non-justifié, même si la violation du confinement est « actuellement punie d’une amende de 38 euros ».

« Chaque personne devra se munir d’un document attestant sur l’honneur […] la nature de son déplacement, sa destination et ses raisons », a également ajouté Christophe Castaner. Ce document sera téléchargeable à partir de minuit sur le site du ministère de l’Intérieur puis progressivement sur l’ensemble des sites publics.

Concernant les déplacements pour le travail, le ministre précise que si les déplacements pour se rendre sur son lieu de travail sont bien autorisés, le gouvernement appelle fortement à prioriser le télétravail. Il sera aussi autorisé de se déplacer pour faire ses achats de première nécessité, se rendre chez le médecin, se déplacer pour une garde de ses enfants ou encore faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel.

Des frontières qui se referment

En ce qui concerne les frontières extérieures de l’Union européenne, ne seront désormais admis dans l’espace commun que les ressortissants d’un pays de l’Union européenne ou de l’espace Schengen, ainsi que les Britanniques. Seront aussi acceptés les personnes de pays tiers disposant d’un permis de séjour européen et des exceptions sont prévues pour d’autres catégories, comme les personnels de santé d’un pays non-européen.

Pour ce qui concerne les frontières intérieures de l’UE, des contrôles ont déjà été mis en place, avec l’Allemagne par exemple. Les travailleurs transfrontaliers pourront continuer d’aller et venir, s’ils disposent de justificatifs de domicile et d’emploi.

« Il ne s’agit pas pour nous de procéder à une fermeture totale des frontières. Il s’agit de limiter les échanges au strict nécessaire. C’est cohérent avec les mesures de confinement que nous prenons », a insisté Christophe Castaner.

Les résultats du premier tour conservés

Malgré le report du second tour annoncé plus tôt, les résultats du premier tour seront conservés : il n’y aura donc pas de nouveau vote pour le premier tour. Cela règle notamment la question de ces nombreux maires élus dès le premier tour.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...