samedi, juin 19, 2021

France/Covid-19 : « La situation hospitalière est grave »

La France connaît une « situation hospitalière grave » mais enregistre des signaux encourageants dans les départements reconfinés en premier, a fait savoir, jeudi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors d’une conférence de presse.

« Dans certaines régions, la situation est préoccupante » a-t-il déploré, assurant que la gravité de la situation « impose de poursuivre la mobilisation collective ».

Selon lui « le taux d’incidence (…) reste très élevé avec plus de 400 cas pour 100 mille habitants ».

Néanmoins, « de nombreux signaux encourageants » sont notés dans « les 16 départements où les mesures de freinage ont été prises dès le 20 mars ».

Gabriel Attal affirme que « les mesures semblent fonctionner » et qu’il n’est pas question à ce stade « de lâcher prise ».

Il indique par ailleurs que « plus de 480 mille verbalisations ont été dressées » depuis janvier, pour des faits de non-respect du confinement ou du couvre-feu.

Malgré le durcissement des contrôles et l’augmentation des verbalisations, le porte-parole du gouvernement plaide pour que les mesures restent « vivables ».

« Nous ne pouvons pas ignorer les conséquences psychologiques, sociales, et économiques » des restrictions, « et nous faisons confiance à la responsabilité des Français » a-t-il souligné.

Il est également revenu sur la vive polémique qui agite le pays et selon laquelle des ministres auraient participé à des repas clandestins dans des établissements ouverts sans respecter le confinement.

Attal « ne croit pas un instant que des membres du gouvernement aient pu participer à des dîners clandestins » et reconnaît le devoir d’exemplarité des membres de l’Exécutif.

Enfin, s’agissant de la vaccination, Gabriel Attal martèle que « la cadence s’est accélérée » et permet désormais de vacciner le plus massivement possible.

Le vaccin Spoutnik est notamment « en cours d’évaluation » et devrait permettre à la France d’accroître encore davantage ses capacités vaccinales.

En terme de bilan, la France a enregistré plus de 4,8 millions de contaminations, dont plus de 97 mille morts, depuis le début de la pandémie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos