dimanche, janvier 29, 2023

France: Le contre-espionnage français à Marseille a identifié un espion russe

Le consulat général russe à Marseille a qualifié de «salle insinuation» la publication du Monde sur un prétendu «espion» russe qui aurait occupé des postes diplomatiques en France et en Suisse mais aurait ensuite été démasqué par les services de renseignement de ce dernier pays.

Des diplomates russes qui travaillent dans le consulat général russe à Marseille ont réagi à l’article publié par Le Monde ce jeudi où le quotidien qualifie le consulat en question de «nid du GRU en France» et raconte l’opération des renseignements helvétiques et français visant à démasquer le prétendu «espion» russe Sergueï Jeltikov.

Selon Le Monde qui se réfère au Service de renseignement de la Confédération suisse (SRC), M.Jeltikov «aurait servi de relais logistique et aurait veillé à la sécurité» des agents du GRU Evgueni Serebriakov et Alexeï Morenets, en mars 2017, à Lausanne, lors d’une opération de piratage informatique visant l’Agence mondiale antidopage (AMA). Le Monde prétend qu’il aurait également organisé la venue des personnes en question pour une autre opération contre le laboratoire fédéral atomique, biologique et chimique de Spiez, au sud de Berne, habilité notamment par l’OIAC et l’AMA.

M.Jeltikov, poursuit le quotidien, a été dénoncé comme espion par la Suisse en 2018. Toutefois, le renseignement helvétique était déjà au courant de ses activités depuis la fin 2016 grâce au contre-espionnage français qui l’avait suivi alors qu’il occupait les fonctions de vice-consul au consulat de Marseille.

Le Monde affirme que M.Jeltikov «faisait profil bas» et que, malgré son poste, personne au sein de la communauté russe à Marseille n’a de souvenir de lui. Le ministère français des Affaires étrangères ne connaissait pas non plus son existence, précise le quotidien. Quoi qu’il en soit, les autorités suisses ont levé son immunité diplomatique seulement après que, selon Le Monde, Serebriakov et Morenets ont été arrêtés, en avril 2018, à La Haye, avec «deux autres agents russes, près d’une voiture pleine de matériel d’interception électronique garée au pied de l’OIAC».

SourceSPUTNIK

Dernières infos

Le Qatar soutient les efforts visant à juger le régime syrien pour l’attaque au Chlore de Douma

Le Qatar a annoncé, samedi, son soutien aux efforts...

Cisjordanie : des colons israéliens attaquent des maisons et des magasins palestiniens

Des colons israéliens ont incendié une maison palestinienne et...

Tunisie/ Législatives anticipées: le taux de participation s’élève à 11,3%

Le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections...

À ne pas rater

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Biden: Washington s’engage à assurer la sécurité des EAU et des partenaires du Moyen-Orient

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mardi, son...

Burkina Faso: nouvelle manifestation contre la France

Des milliers de manifestants ont protesté samedi, en début de journée, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, et dans d’autres villes du pays, contre...

La Russie planifie une nouvelle offensive contre l’Ukraine au printemps, selon l’Otan

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) a évoqué, jeudi, une nouvelle offensive militaire russe contre l'Ukraine au printemps prochain, appelant Kiev à s'y...

Etats-Unis: 8 blessés par balle lors de l’anniversaire de Martin Luther King en Floride

Au moins 8 personnes ont été blessées, dont une grièvement, en Floride, à la suite d'une fusillade survenue lors de la célébration de l'anniversaire...

La France qualifie les frappes russes en Ukraine de « crimes de guerre »

La France a qualifié, ce samedi, les récentes frappes russes menées en Ukraine de « crimes de guerre ». Par voie de communiqué, le Quai...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here