mardi, octobre 26, 2021

France: un incendie touche la cathédrale gothique de Nantes

L’incendie qui a touché samedi matin la cathédrale gothique de Nantes est désormais « circonscrit», ont indiqué les pompiers vers 10h, précisant que les dégâts étaient «concentrés sur le grand orgue».

«Les dégâts sont concentrés sur le grand orgue qui semble être entièrement détruit. La plateforme sur laquelle il se situe est très instable et menace de s’effondrer», a déclaré le directeur départemental des pompiers, le général Laurent Ferlay lors d’un point presse devant la cathédrale, située place Saint-Pierre, en plein centre-ville, rapporte le quotidien français « Libération ».

Alertés à 7h44, pas moins de 60 pompiers ont été dépêchés sur les lieux. Peu après, ils n’étaient pas moins d’une centaine à tenter d’éteindre les flammes qui ravageaient l’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, dont la construction datait du XVe siècle, précise le média français, ajoutant qu’au bout de deux heures, l’incendie a finalement été maîtrisé.

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué qu’il se rendrait samedi après-midi à la cathédrale de Nantes avec les ministres de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et de la Culture, Roselyne Bachelot.

Emmanuel Macron a pour sa part exprimé dans un tweet son «soutien à nos sapeurs-pompiers qui prennent tous les risques pour sauver ce joyau gothique de la cité des Ducs».

Selon les premiers éléments, la piste criminelle est envisagée par le procureur de Nantes, rapporte le quotidien Ouest-France, précisant que le procureur de la République, Pierre Sennès a annoncé l’ouverture d’une enquête pour Incendie volontaire.

Avec trois départs de feu à des endroits différents, « ce n’est pas le fait du hasard, c’est même une signature », a-t-il déclaré.

« On va faire venir un expert de Paris pour examiner les départs de feu et l’installation électrique. Nous n’en sommes pas au stade des conclusions, il n’y a pas d’information judiciaire ouverte. Les trois départs de feu sont espacés : au premier étage vers le grand orgue, à gauche et à droite de l’autel. On est en train de vérifier les issues », a encore précisé le procureur de Nantes.

Ce n’est pas la première fois que cette cathédrale au cœur de Nantes est touchée par un incendie, le 28 janvier 1972, le toit de la cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul, construite entre le XVe et le XIXe siècle, avait été ravagé par les flammes précisant que le sinistre s’était déclaré à la suite de travaux effectués par un couvreur.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos